Actualité

Abomey-Calavi : APDD Ong, ses partenaires et la mairie volent au secours de 22 jeunes filles déscolarisées

L’investigateur 10/10/2021 à 19:54

La promotion de l’entrepreneuriat féminin est en marche dans la commune d’Abomey-Calavi. Le samedi 09 octobre 2021, vingt-deux jeunes filles déscolarisées ont reçu, après six mois de formation en photographie, graphisme, maquillage-make-up, leur parchemin des mains des autorités, investies dans le social..

C’est devant les parents et amis que ces filles ont reçu des mains des autorités, leur attestation de fin de formation ; du matériel de travail. Composés d’appareils photo professionnels, d’ordinateur et accessoires. Elles sont désormais aguerries pour affronter le marché du travail.

L’initiative est soutenue par la coopération entre l’Ambassade de France près le Bénin et l’Ong Amicale Pour le Développement Durable (APDD), de même que d’autres organismes. Ensemble, ils ont œuvré pour la concrétisation du projet Innovant des Sociétés Civiles et des Coalitions d’Acteurs (PISCCA), qui vise l’insertion sociale et professionnelle des jeunes filles déscolarisées, sans emploi et sans soutien familial de la commune d’Abomey-Calavi.

Pour le Président de l’ONG APDD, Louis Houngnibo, l’objectif de ce projet est de contribuer à l’insertion professionnelle des jeunes filles déscolarisées sans emploi et sans soutien familial dans la commune d’Abomey-Calavi.

De la remise aux allocutions des autorités

| Lire aussi : Bénin : un alpha échappe à la mort, son véhicule incendié par une foule surexcitée

| Lire aussi : Affaire détournement au Port : détails des garanties et engagements pris par le principal accusé

| Lire aussi : EvacuEvacuation sanitaire de Igbohoation : le nigerian sollicite l’indulgence de Talon

Pour sa part, la représentante de l’Ambassade de France près le Bénin, Audrey Ramain a dit que le « projet porté par l’APPD, et les résultats obtenus encourageront tous ceux qui s’investissent auprès des personnes les plus vulnérables à poursuivre leurs actions de terrain ». Elle a félicité ces jeunes filles qui ont su s’approprier ce projet par leur motivation, leur investissement et leur sérieux durant leur formation professionnelle. « La France continuera d’appuyer la société civile béninoise et tous les acteurs concernés qui œuvrent à la promotion des droits de la personne au Bénin et dans le monde », va-t-elle conclure.

Le Maire de la commune d’Abomey-Calavi, Angelo Evariste AHOUANDJINOU a, quant à lui, salué l’initiative de l’ONG APDD, soutenue par l’Ambassade de France près le Bénin. Selon ses dires, il s’agit d’un projet qui cadre avec la vision de la 4ème mandature du conseil communal. « Nous saluons et félicitons ces jeunes filles qui ont compris l’enjeu et ont pu s’accorder le temps qu’il faut afin de suivre cette formation pour leur propre prise en charge. C’est maintenant que le rude travail commence, s’installer, travailler, se prendre en charge. Je remercie l’ONG APDD, l’Ambassade de la France et tous vos formateurs. Nous prendrons nos dispositions pour vous accompagner dans l’installation de vos entreprises. Cela contribuera au développement de l’économie locale dans la commune d’Abomey-Calavi », a déclaré Angelo Evariste Ahouandjinou.
Les bénéficiaires n’ont pas manqué de remercier l’ONG APDD, les partenaires et la mairie d’Abomey-Calavi pour cette belle initiative qui leur permet désormais de mettre leur savoir-faire au service de la population.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook