Actualité

Afrique du Sud : ce qui s’est passé avec Zuma, attendu en prison ce dimanche

L’investigateur 4/07/2021 à 15:54

L’ancien président sud-africain, Jacob Zuma a adressé une requête en urgence devant la Cour constitutionnelle qui lui épargne la prison pour l’instant.

La Cour constitutionnelle sud-africaine a épargné la prison à l’ancien président Jacob Zuma en acceptant sa demande urgente et en fixant l’audience au 12 juillet.
“L’audience se déroulera sur une plateforme virtuelle. Les instructions seront publiées en temps voulu”, a indiqué Dunisani Mathiba, greffier par intérim de la Cour constitutionnelle.

Lire aussi : Gabon : la chanteuse Shan’l s’affiche seins nus et emballe la toile (photo)

Condamne à 15 mois de prison pour avoir à plusieurs reprises, refusé de témoigner dans le cadre d’enquêtes pour corruption d’État, l’ancien président sud-africain a vu sa peine purement et simplement annuler.
Du coup, il a été condamné pour outrage à la Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud. Une décision prise après le vote presque de la majorité des juges. La sentence a été prononcée après que M. Zuma a refusé de se conformer à l’ordonnance de la Cour qui l’avait enjoint de se présenter et de témoigner devant la Commission d’enquête anti-corruption.

Lire aussi : Commune de Dogbo : le compte administratif 2020 adopté, le collectif budgétaire 2021 voté

Attendu ce dimanche en prison, Jacob Zuma ne s’y rendra plus. Ses avocats ont laissé entendre que la peine prononcée à son encontre par la cour constitutionnelle, a été suspendue par l’institution elle-même puisqu’elle a accepté d’entendre l’ex-chef d’Etat, suite à une requête de sa Défense.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook