Bénin/Communales

Après Azannaï, un autre opposant à Talon parle de boycott des élections

Judicaël C. GBETO 18/05/2020 à 16:58

Dans l’attente du taux de participation officiel, que la Céna se chargera de donner, le pourcentage de participation varie d’un camp à un autre. Pour Ganiou Soglo, le taux est très faible.

Le peuple béninois était aux urnes, dimanche dernier, dans le cadre du renouvellement de ses conseils communaux et municipaux. Si pour certains, les choses se sont bien passées, pour d’autres, on peut bien reprocher des choses à ce scrutin « forcé ». Comme par exemple, l’absence remarquable d’électeurs dans les centres de vote.
Il faut dire que depuis quelques heures des voix s’élèvent pour annoncer un taux de participation assez insignifiant.

Lire aussi : Communales 2020 : Candide Azannaï et RE se retirent des communales et municipales

Après Candide Azannaï, c’est au tour de Ganiou Soglo de féliciter les Béninois pour la réussite du « boycott » de ces joutes. L’ancien ministre de la culture de Boni Yayi avait estimé, bien des jours avant ce scrutin, que « tenir les élections dans ces conditions ne garantit pas la survie des populations, au lendemain du scrutin ». Ce lundi, 24 heures après le vote, sur sa page Facebook, on peut lire : « Bravo au vaillant peuple béninois pour le boycott de la mascarade électorale du 17 mai … Nous devons avoir en mémoire les vaillants compatriotes qui sont tombés sur les champs d’honneur pour que nous ayons la conférence nationale des forces vives, et aussi nos morts des 1 et 2 mai 2019, qui n’ont pas encore eu de sépulture pour le repos de leurs âmes ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook