Actualité

Bénin : 21 mémoires de Master rejetés à l’Université de Parakou pour plagiat

L’investigateur 18/06/2021 à 21:39

La Faculté de droit et science politique, de l’université de Parakou a été secouée par une affaire de fraudes entre étudiants. Au total, 21 étudiants en Master ont vu leurs mémoires rejetés.

L’information a été rendue publique par la radio locale, Arzèkè FM. Selon Moctar Adamou, doyen de la faculté de droit et science politique, de l’université de Parakou, les raisons qui ont motivé la décision de rejet des mémoires sont dues à la triche des étudiants concernés.

Lire aussi : Dakar  : Djogbénou au Sénégal pour évoquer les défis et solutions sur les questions constitutionnelles

A l’issue des enquêtes, les 21 mémoires rejetés ont dépassé, le seuil de 25%. « Tout mémoire dont le seuil dépasse 25%, on considère que ce mémoire fait objet de plagiat », a expliqué le doyen de la Faculté. Les auteurs de ces documents épinglés ne peuvent donc pas valider l’année académique, renchérit-il.

Lire aussi : Commune de Dogbo : la gestion du maire Agossou, douze mois après, convainc

Avisées sur les cas de triche, les autorités au niveau de cette université ont installé une cellule anti-plagiat qui est à pied d’œuvre afin de dénicher les cas. La preuve pour le compte des soutenances de cette année, elle a épinglé 21 auteurs de mémoires pour plagiat. Selon Moctar Adamou, le rapport de la cellule anti-plagiat a signalé 21 mémoires pour plagiat, sur les 65 analysés.
Cette cellule en effet est composée de spécialistes de divers secteurs. Elle dispose des outils appropriés pour apprécier les mémoires, conformément au seuil défini. « A la Faculté de droit, nous avons fixé un seuil de 25%. C’est vrai qu’au niveau international pour les thèses et articles, la norme c’est 10%, rarement 15% », a précisé le professeur Moctar Adamou au micro de radio Arzèkè Fm.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook