Actualité

Bénin : 27 militaires ont eu leur diplôme d’Etat-Major de l’ENSA

L’investigateur 27/08/2021 à 15:24

Le commandant de l’Ecole nationale supérieure des armées (ENSA), le Lieutenant-Colonel Lev Stano C. ADANHODE, a procédé en présence du Chef d’État-Major, le Contre-Amiral, Patrick Jean Baptiste AHO, et des officiers supérieurs membres du haut commandement militaire, à la remise de diplôme de fin de stage à vingt-sept (27) stagiaires de cinq (05) différentes nationalités. C’était le jeudi 26 août 2021, à l’occasion de la cérémonie de clôture du 17ème cours préparatoire à l’obtention du diplôme d’État-Major. dans l’enceinte de l’ENSA.

Ouvert il y a de cela 36 semaines, le 17eme cours préparatoire à l’obtention du diplôme d’État-Major a livré son épilogue par la remise du diplôme d’État-Major aux 27 stagiaires de cinq pays différents ayant pris part à ce stage ( 19 béninois dont une femme, 02 de la République du Congo, 02 de la Côte d’Ivoire, 02 du Niger et 02 du Sénégal). A en croire le Commandant ENSA, le Lieutenant-Colonel Lev Stano C. ADANHODE, l’objectif fixé à l’école est de former des officiers traitant aptes à servir dans un état major national ou multinational, en temps de paix, de crise ou de guerre. Pour ce stage, informe le commandant de l’ENSA, l’axe d’effort a été tridimensionnelle a savoir : d’une part améliorer la capacité rédactionnelle et l’expression orale des stagiaires, d’autre part, affiner leur capacité opérationnelle et enfin consolider leur capacité de conception et d’analyse.

| Lire aussi : Football : un joueur français accusé de 04 viols et agressions sexuelle, suspendu par son club

L’enseignement au cours des 36 semaines a porté essentiellement sur : les techniques d’expression écrite et orale, l’enseignement et la planification opérationnelle et la connaissance du monde géopolitique et stratégique. De même, les journées pays instaurées ont permis de découvrir les différents pays représentés tant sur le plan politique, historique, militaire que culturel et de donner une meilleure visibilité à l’école. Mieux, cette année, en plus des modules spécifiques du diplôme d’État-Major, l’offre de formation a été améliorée et rendue plus attractive. Ainsi donc, sous le leadership éclairé du Contre-Amiral et soutenu par la Fondation Konrad Adenauer, ce stage a été couplé à un Master 2 professionnel en "Études stratégiques, sécurité et politique de défense" organisé conjointement avec la Faculté de droit et de sciences politique de l’université de Parakou.

| Lire aussi : Ligue des champions : le Psg de Messi hérite du groupe A en compagnie de City


La fierté des responsables de l’ENSA

Le résultat affiché par l’école à la fin du stage est de 96,29 %. "L’ENSA est donc fière de livrer aux forces armées béninoises ainsi qu’aux forces armées amies, des officiers d’état major immédiatement utilisables et dotés de qualités indéniables", a soutenu le commandant de l’ENSA Lev Stano C. ADANHODE. Il a, à l’occasion, rappelé aux stagiaires que l’officier traitant qu’ils sont maintenant devenus est la cheville ouvrière de l’état major en ce sens qu’il a pour tâche d’analyser et de proposer des solutions aux problèmes relevant de sa compétence suivant les indications de son chef de bureau, de section ou de cellule, puis de rédiger les documents qui seront présentés à la signature du chef. "Vous devez donc désormais prouver plus que jamais que vous maîtrisez parfaitement les règles de la correspondance militaire, que vous pouvez tenir une cellule en état-major et mener ses raisonnements cohérents suivant les méthodes qui vous ont été enseignées", a-t-il affirmé.

| Lire aussi : Equipe nationale : Olivier Verdon forfait contre Madagascar et la Rd Congo

Pour sa part le Chef d’État-Major, le Contre-Amiral, Patrick Jean Baptiste AHO a remercié les armées régionales partenaires qui ont accepté confier aux forces armées béninoises la formation se leur cadre par le truchement de l’ENSA. Ce qui, a ses dires, confirme tout le prestige de cette école qui se hisse aujourd’hui au rang des meilleures du continent. Il a par ailleurs souligné qu’il garde à l’esprit que des efforts restent encore à fournir pour améliorer la qualité de l’enseignement notamment en ce qui concerne les conditions de travail ainsi que celle de vie des stagiaires. "Je voudrais donc vous rassurer que je continuerai personnellement à vous accompagner afin que rayonne davantage l’image de notre chère école", a-t-il déclaré.

Source : Nord Sud




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook