Chefferie traditionnelle et politique

Bénin : Madame Akpaki dénonce l’immixtion des rois du Plateau d’Abomey dans la politique

L’investigateur 11/08/2020 à 22:18

L’appel des rois du Plateau d’Abomey pour demander au chef de l’Etat, Patrice Talon de briguer un second mandat, continue de faire couler assez d’encre et de salive. Au détour d’une tribune qu’elle anime comme d’habitude, Madame Julia Akpaki, membre du bureau politique du parti de l’opposition, Les Démocrates s’est prononcé dessus.

Il coule de source en effet que le soutien affiché des Rois du Plateau d’Abomey au régime en place n’est pas du goût de certains acteurs politiques. Pour Madame Julia Akpaki du parti Les Démocrates, les rois, bien qu’ils soient des citoyens, ne devraient pas se mêler de la politique. Partant de ce fait, elle a exprimé son indignation par rapport à la sortie des têtes couronnées du Plateau d’Abomey le week-end écoulé. « J’ai suivi avec consternation et un grand remord, la déclaration de ces têtes couronnées ; les rois Dada SAGBOHAN, Mito Daho Gansè AGONGLO ; incitant le Chef de l’État à briguer un second mandat », a-t-elle déclaré.

Lire aussi : Insécurité à Cotonou : la police républicaine neutralise un braqueur à Sikècondji

Selon sa logique, les rois sont dans la société, les derniers recours en temps de crise et il est inconcevable qu’ils prennent position. Il est vrai que le phénomène ne date pas du temps du régime du Nouveau Départ, mais pour Madame Julia Akpaki, ces têtes couronnées incarnent une valeur morale et devraient en réalité, s’éloigner de la chose politique. A priori, les Rois ne devraient prendre position car, cela n’est guère un bon signe pour le fonctionnement de la société. Affichant sa désapprobation à la sortie du week-end écoulé, elle souhaite que les têtes couronnées restent dans leur palais ou en cas de force majeure, s’abstenir. « Devant de pareilles situations très critiques et tendues, l’idéal et le bon sens recommanderaient de s’abstenir », a-t-elle déclaré sur sa tribune.
Rappelons qu’en dehors des rois du Plateau d’Abomey, des groupes de jeunes et mouvements appellent eux aussi, le chef de l’Etat sortant à se présenter pour un second mandat. Et que la polémique enfle parce que ce dernier avait annoncé à l’entame de son quinquennat qu’il fera qu’un seul mandat.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook