Bénin : la CBDH a identifié 03 tombes après les violences électorales, lire les détails

L’investigateur 23/12/2021 à 13:35

La Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) a fait figurer dans son rapport 2020-2021, des chiffres liés aux tombes des gens qui auraient trouvé la mort lors des violences électorales. Elle parle de trois (03) tombes au total.

Le rapport pondu par la CBDH et contesté par les parlementaires ou les proches du pouvoir fait état des tombes retrouvées à l’issue des violences électorales. « Dans leurs investigations le président Clément Capo-Chichi et son équipe ont pu retrouver les tombes de trois personnes décédées au cours des violences électorales. Il s’agit des tombes de l’étudiant H.A tué à Gouka, de dame P.A tuée à Bantè Centre et du sieur G.T tué à Oké Dama (Bantè) », estime leur apport.

| Lire aussi : Bénin : toutes les nominations prononcées ce mercredi en conseil des ministres

| Lire aussi : Bénin : 05 recommandations exécutées sur 38 formulées par la Cbdh, selon le point fait

Pendant ce temps, elle dit n’avoir eu aucun cas de décès au sein des forces armées béninoises. Mais dans la généralité, elle parle de 05 morts engendrés par les violences électorales.
« Au moins cinq (05) pertes en vies humaines dont au moins trois (03) dans la commune de Bantè et au moins deux (02) dans la commune de Savè. Certaines victimes tuées par les balles des Forces de défense et de sécurité ont pu être inhumées ». L’institution fait savoir dans son rapport que « deux (02) corps n’ont jusqu’à ce jour pas été remis aux familles qui les réclament pour les cérémonies funéraires »., informe à travers ses statistiques, la CBDH.

Rappelons qu’elle dit avoir joué ou entrepris des démarches en amont pour qu’on évité ces morts dénombrés.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook