Présidentielle 2021

Bénin : la CENA s’en remet à l’arbitrage de la Cour constitutionnelle sur la loi sur le parrainage

L’investigateur 2/10/2020 à 19:37

Une rencontre entre les acteurs de la société civile et la commission électorale nationale autonome (CENA) s’est tenue ce vendredi 02 octobre 2020 au siège de l’institution dirigée par Emmanuel Tiando.

En effet, il s’agit d’une rencontre au cours de laquelle les acteurs de la société civile ont voulu dans leur plaidoirie, intercéder au nom des acteurs politiques, en l’occurrence ceux de l’opposition qui souhaitent qu’on saute le verrou du parrainage. Pour Madame Ousmane Batoko Zossou, le lobby va se poursuivre au niveau de la plateforme électorale de la société civile afin d’obtenir ce que les acteurs de la société civile désirent, notamment la levée du verrou de parrainage. Pour le président de la commission électorale nationale autonome, Emmanuel Tiando, « la CCENA n’a aucun pouvoir de changer les choses. » En outre il a laissé entendre que le verrou pourrait être sauté au cas où la Cour constitutionnelle l’aurait voulu. Car, argument-t-il, c’est « le politique a qui a décidé ». Pour conclure le président de la CENA dira que tout le monde est « enfermé dans la loi »



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook