Bénin : la police judiciaire rattachée au ministère de la justice, lire les détails

Rollis HOUESSOU 14/01/2022 à 13:50

Le système pénitentiaire sera profondément réformé dans les mois à venir. C’est ce qu’a annoncé le Ministre de la justice et de la législature Séverin Quenum. Une reformation qui passera notamment par le rattachement de la police judiciaire à son ministère. L’annonce a été faite lors de la présentation du Programme d’action du gouvernement 2.

Sur la période 2021-2026, le ministre de la justice Séverin Quenum a confié que de nombreux chantiers sont en vue à la faveur du Programme d’Action du Gouvernement (PAG). Entre autres, l’opérationnalisation du régime juridique de la Chefferie traditionnelle, le rattachement de la police judiciaire au ministère de la justice et la construction de nouveaux tribunaux :" Nous allons conduire le projet d’accès à la justice qui sera coordonné avec la construction de six nouvelles juridictions. Des tribunaux seront construits pour accueillir le personnel dans des locaux qui appartiennent à l’Etat. Il aura la construction de cinq nouveaux établissements pénitentiaires à Cotonou, à Allada, à Parakou, à Natitingou, à Akpro -Missérété et une à Bohicon. Nous allons rénover deux centres de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence et en construire trois pour un coût total de 61 milliards", a confié le Ministre.

| Lire aussi : Madougou : la pression de la France sur le Bénin pour sa libération continue

Et toujours dans le cadre de cette profonde réforme du système judiciaire, l’autorité fait savoir que la police judiciaire sera rattachée à son ministère et la réforme des institutions en l’occurrence, la haute cour de justice est en vue :" Il aura le décrochage de la police judiciaire qui sera désormais rattachée au ministère de la justice. Notre système pénitentiaire sera entièrement réformé. Le gouvernement, au titre des réformes, envisage opérationnaliser le régime juridique de la chefferie traditionnelle. Il aura la réforme des institutions notamment la haute Cour de justice qui apparaît comme le parent pauvre des institutions de la république", a-t-il martelé, rapporte LNT.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook