Actualité

Bénin : la réaction de Amègnissè après sa rencontre avec Hounkpè

L’investigateur 19/08/2021 à 19:11

Comme annoncé, il y a eu un tête-à-tête ce jour, jeudi 19 août entre Andoche Amègnissè et le chef de fil de l’opposition, Paul Hounkpè. Au terme de leur rencontre, l’ancien membre de Moele-Bénin a réagi. Lire sa réaction.

COMMUNIQUÉ DU PROFESSEUR ANDOCHE AMÈGNISSÈ, COORDONNATEUR NATIONAL PORTE-PAROLE DE L’ORGANISATION TRAIN

Déférant à l’invitation qu’il nous a fait l’honneur de nous adresser officiellement, nous avons effectivement été reçu en audience ce jour Jeudi 19 Août 2021 par Son Excellence Monsieur Paul HOUNKPÈ Chef de File légal et officiel de l’Opposition. Cette audience qui s’est déroulée dans un climat de convivialité et de franchise s’est finalement transformée en une séance de travail à laquelle ont participé plusieurs collaborateurs du Chef de file de l’Opposition et des hautes personnalités membres de son parti politique. Sous réserve de la primeur de notre compte rendu à la base de l’Organisation TRAIN, nous pouvons retenir en substance que cette séance de travail qui a duré plus de deux (2) heures à jeté les bases d’un partenariat actif et d’une coopération agissante entre le Chef de file de l’Opposition et l’Organisation TRAIN ; partenariat et coopération fondés sur les principes ci-après :

1- Il y a seulement deux voies de règlement des conflits et divergences au sein d’une nation ou une communauté à savoir la confrontation dans l’affrontement ou la confrontation dans le dialogue.

2- Le Chef de file de l’Opposition et son parti politique partagent avec l’Organisation TRAIN la conviction que l’Opposition n’ayant pas actuellement les moyens de gagner en choisissant l’affrontement avec le pouvoir en face, le dialogue s’impose à nous comme voie unique pour sortir notre pays de sa situation d’ébranlement des fondamentaux de notre démocratie légendaire issue de la Conférence Nationale de Février 1990.

3- Que l’Opposition toute tendances confondues (radicales, modérées ou autres) ne saurait valablement réclamer et contraindre à un dialogue national inclusif le pouvoir qui est en face de nous, si entre nous-mêmes opposants nous sommes incapables de dialoguer et que certains excluent d’autres de toutes discussions possibles.

4- Qu’il y a donc nécessité de mettre rapidement en pace un Cadre de Concertation de l’Opposition (CCO) toutes tendances confondues afin d’enclencher les discussions et les négociations devant permettre à l’Opposition de faire en sorte :

- Qu’à l’échéance de l’élection législative de 2023, l’Assemblée Nationale ne soit plus monocolore et que l’Opposition y soit valablement représentée en qualité et quantité avec toutes ses tendances (radicales, modérées ou autres) ;

- Que dans un court terme, nos compatriotes emprisonnés en raisons de leurs luttes politiques retrouvent leur liberté et que celles et ceux qui sont exilés en raison de leurs luttes politiques puissent rentrer librement au pays ;

- Qu’à l’échéance de l’élection présidentielle de 2026, une alternance véritable et véritablement démocratique puisse permettre à l’Opposition d’accéder au pouvoir au sommet de l’État afin de redonner à notre pays et son peuple souverain le label démocratique que nous avons perdu.

5- Que l’Organisation TRAIN et son Coordonnateur National Porte-parole Professeur Andoche AMÈGNISSÈ sont sollicités par le Chef de file de l’Opposition :

- D’une part en qualité de Facilitateurs pour la mise en place rapide du Cadre de Concertation de l’Opposition ;

- D’autre part en qualité Chargé de Mission pour l’organisation à brève échéance de rencontres citoyennes entre le Chef de file de l’Opposition et toutes les personnalités civiles, dignitaires religieux, organisations de la société civile et autres leaders d’opinions à consulter pour avoir leurs points de vue et leurs conseils dans l’optique de la réussite du dialogue national véritablement inclusif et également l’organisation à brève échéance de rencontres politiques entre le Chef de file de l’Opposition et toutes les personnalités politiques, organisations ou partis politiques et leaders politiques pour avoir leurs points de vue et conseils dans l’optique de la réussite du dialogue national véritablement inclusif qui demeure à la fois notre objectif et notre choix.

Le Coordonnateur National Porte-parole de l’Organisation TRAIN après avoir chaleureusement remercié le Chef de file de l’Opposition pour cette marque de confiance et de considération lui a demandé de lui accorder le temps de rendre compte à sa base avant de donner sa réponse définitive.

Fait à Cotonou, ce Jeudi 19 Août 2021.
Professeur Andoche AMÈGNISSÈ.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook