Présidentielle 2021

Bénin, « les maires et les députés peuvent parrainer des candidats de leur choix », selon Talon

L’investigateur 27/09/2020 à 17:14

La question du parrainage des candidats à la prochaine élection présidentielle est potassée dans tous les sens et pour d’aucuns, la situation telle qu’elle se présente, risque de conduire à une candidature unique. A l’opposé de ceux qui pensent ainsi, Patrice Talon soutient la version contraire.

Pour le chef de l’Etat, Patrice Talon dans Jeune Afrique, « les maires et les députés joueront leur rôle pour parrainer les candidats de leur choix ». Ce qui sous-tend qu’on pourrait sans pour autant lui donner le bon sans confession, dire que le débat est clos.
En effet, la loi sur le code électoral exige de tout candidat et jusqu’à nouvel ordre, l’obligation de réunir 16 maires et/ou députés afin de se présenter à l’élection présidentielle. Il est vrai que dans le schéma politique actuel du Bénin, les partis de l’opposition ne disposent pas, en dehors de la Force Cauris pour un Bénin Emergent, de maires élus.

Lire aussi : Bénin : Talon, Amoussou et son parti UP font le bilan de sa gestion au pouvoir

A l’Assemblée nationale, seuls les deux blocs soutenant les actions du chef de l’Etat, l’Union Progressiste (UP) et le Bloc Républicain (BR) sont présents. Dès lors, comment les opposants qui désirent se présenter à la présidentielle peuvent-ils avoir de parrains ? Se dirige-t-on dans ce cas vers un candidat unique de la mouvance présidentielle ? Voici la question qui agite l’opinion. Mais à la faveur de cette sortie médiatique, le chef de l’Etat, semble-t-, a mis un terme au débat. Reste à savoir sous quel prisme les candidats issus de l’opposition seront-ils au moment opportun, parrainés par des maires ou des députés de la mouvance présidentielle.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook