Bénin

Borgou : sanctions contre les auteurs de notes sexuellement transmissibles ou manipulées

L’investigateur 20/10/2020 à 13:16

Plusieurs enseignants et élèves des établissements du Borgou ont été épinglés dans une affaire de manipulation de notes pour le passage en classe supérieur des apprenants. Dans la foulée, des sanctions prononcées.

En effet, pour être au cœur de cette fraude, la direction départementale de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle du Borgou a dû diligenter une enquête. Selon les explications du censeur du Ceg Guéma, Cossi Victor Adjaoké sur Radio Fraternité, il a été révélé que des notes ont dues être manipulées pour faciliter le passage en classe supérieur de certains élèves qui en réalité devraient redoubler.

Lire aussi : Glazoué  : une écolière maltraitée par sa maman décide de rejoindre la grand-mère à pied à Parakou

Par la suite, il a parlé de différentes sortes de manipulations, ce qui veut dire qu’il y en a de sexuellement transmissible. Pire, des enseignants se sont rendus coupables d’erreurs au moment du report des notes de certains élèves.
Les auteurs, rappelle-t-il, encourent des sanctions, mais en attendant, des élèves épinglés sont retournés dans leur classe de l’année dernière.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook