Bénin

CRIET : l'ancien ministre Hountondji attendu chez le procureur spécial après son arrestation

L’investigateur 9/04/2021 à 08:10

De gros bonnets ont été pris à la suite des manifestations dites pacifiques de l’opposition, ce mardi 06 avril et qui malheureusement, ont tourné vandalisme.

Jean Alexandre Hountondji, ancien ministre de Boni Yayi et membre du parti de l’opposition radicale, Les Démocrates, n’est plus libre de ses mouvements. Il a été arrêté été arrêté et gardé à vue à la Brigade criminelle.

En effet, son arrestation fait suite aux manifestations de l’opposition contre la prorogation du mandat du président Patrice Talon ce mardi 06 avril. Lesquelles manifestations dites pacifiques au départ, ont tourné au vandalisme et à la destruction des biens publics et privés dans plusieurs villes du Bénin. Jean Alexandre Hountopndji, ancien Directeur départemental de la santé du Littoral sous Feu Général Mathieu Kérékou, ancien ministre chargé des relations avec les institutions sous Boni Yayi et actuel membre des Démocrates n’est pas le seul dans ce cas. D’autres militants visés par des poursuites judiciaires dans le cadre de ces émeutes, sont également aux arrêts. Entre autres, il y a la jeune activiste Nadine Okoumassou et une autre manifestante « Miss Démocrate », attendus ce vendredi tout comme l’ex-ministre, à la Cour de répression, des infractions économiques et du terrorisme (Criet), selon les informations de Matin Libre.

Le parti Les Démocrates, muet comme une tombe ?

Pour le moment, l’instance dirigeante du parti, Les Démocrates ne s’est pas prononcée sur les cas de vandalisme. Seul, le secrétaire administratif Kamar Ouassangari a dit être dans le regret suite à sa sortie mercredi dernier sur une radio de la place. Dans une tribune publiée sur sa page facebook hier, Joël Aïvo, candidat recalé du Frond pour la Restauration de la Démocratie (FRD) a accusé le président Patrice Talon d’être à l’origine de ces émeutes et a par la même occasion, dénoncé ce qu’il appelle "les arrestations des militants de l’opposition".




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook