Bénin/éducation

Cep 2020 : Atrokpo invite au calme, rassure des dispositions prises pour le déroulement

L’investigateur 5/07/2020 à 11:31

Les épreuves écrites et orales de l’examen du Certificat d’Etude Primaire (CEP), session unique de juillet 2020, démarrent ce lundi 06 Juillet 2020. A la veille de cette composition qui marque la fin du cursus primaire et l’entrée au collège, le premier adjoint au Maire de la ville de Cotonou Romain R. AHOUANDJINOU, représentant le Maire Luc Sètondji ATROKPO empêché, s’est adressé à tous les acteurs du système éducatif. C’est par l’entremise d’une déclaration faite à la presse, ce samedi 04 juillet. A travers ce message, le Maire félicite le gouvernement en particulier son chef le président Patrice TALON pour les efforts fournis en vue de conduire l’année scolaire 2019-2020 à son terme en dépit de la pandémie de COVID-19. Il est également revenu sur les dispositions pratiques prises par la Municipalité de Cotonou pour assurer un bon déroulement de l’examen à nos enfants, candidats au CEP. Au nombre de ces dispositions, il a cité l’assèchement et le pompage des eaux dans les centres inondés sans oublier la réfection des toitures de certains centres en état de délabrement. Aussi, a-t-il énuméré les mesures prises par la Municipalité en vue du respect des gestes barrières dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19. Pour finir, il a convié tous les candidats au calme, à la sérénité et à la concentration devant toutes les épreuves.
Lire L’intégralité de son Message

Lire aussi : BEPC 2020 : l’examen connaît une baisse de taux d’inscrits de 27,39%

MESSAGE DU MAIRE DE LA VILLE DE COTONOU A L’ENDROIT DES CANDIDATS A L’EXAMEN DU C.E.P

Cotonoises, Cotonois,
Mesdames et Messieurs les acteurs du système éducatif,
Chers parents d’élèves, Précieux enfants, Candidats au CEP,

Au nom du Maire de la commune de Cotonou, l’honneur m’échoit de m’adresser à vous en cette veille du démarrage officiel des épreuves écrites et orales du Certificat d’Etudes Primaires (CEP), édition 2020.

A cet effet, je voudrais vous réitérer le soutien et l’engagement de la Municipalité de Cotonou pour une bonne organisation de cet examen.

Chers enfants, Candidats au CEP,
Cette année, l’examen se déroule dans un contexte de crise due non seulement à l’inondation mais aussi et surtout à la pandémie de Coronavirus. En effet, Cotonou étant une ville située dans le Golfe de Guinée, elle n’échappe pas au problème d’inondation cyclique. Face à cette situation, la Municipalité de Cotonou a pris des dispositions en vue d’assurer l’accès facile des centres d’examen à nos candidats. Il s’agit de :
- l’assèchement de tous les centres d’examen inondables et inondés ;
- le pompage des eaux stagnantes des centres d’examen inondés ;
- la réfection des toitures endommagées de certaines salles de classe.
Au total, ces travaux ont été effectués dans vingt-huit (28) centres d’examen de Cotonou.

Lire aussi : Bénin : Angela, pourquoi son mouvement pourrait avoir du plomb dans l’aile

S’agissant de la pandémie de Coronavirus, la Ville a pris des dispositions pratiques pour le respect des mesures barrières et des prescriptions des autorités sanitaires. Il s’agit de :
- la mise à disposition de mille (1.000) tables-bancs dans les centres d’examen, afin de faire respecter la distance de 1 mètre entre candidats ;
- le déploiement de dispositifs de lavage des mains dans tous les centres d’examens ;
- la dotation en gels et solutions hydro alcooliques de toutes les salles de composition dans tous les centres d’examen pendant toute la durée de la composition.

Je voudrais réaffirmer notre soutien aux enseignants qui, malgré la situation actuelle de la pandémie de Coronavirus ont su donner le meilleur d’eux-mêmes pour la formation de nos enfants.

Lire aussi : Ouidah  : des projets pour en faire la 2ème ville de l’Afrique noire à accueillir un « Club Med »

Quant à vous parents d’élèves, j’exprime ma gratitude pour tous les sacrifices consentis pour que les enfants soient aptes à cet examen.

A vous, chers enfants candidats à l’examen, je vous exhorte au calme et la concentration durant toutes les compositions. Soyez sereins et donnez le meilleur de vous-même.

Je ne saurais terminer mes propos sans remercier le Gouvernement et en particulier son Chef, le Président Patrice TALON pour les nombreux efforts consentis qui ont permis de sauver l’année scolaire et académique 2019-2020 malgré la pandémie du COVID-19.

Vive le pragmatisme dans l’action !
Vive l’excellence au service du peuple !
Vive Cotonou, je vous remercie.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook