Bénin

Cherté de la vie : le préfet du Littoral prépare sa descente dans les marchés pour contrôler les prix plafonnés

L’investigateur 7/08/2022 à 01:28

Tenue ce jeudi 04 août 2022 à la salle de conférence de la Préfecture de Cotonou, la séance préparatoire de la mission de contrôle des prix des produits sur le marché a réuni autour du Préfet du Littoral, Me Alain Sourou Orounla des cadres de la Préfecture de Cotonou et différents directeurs départementaux des services déconcentrés de l’État impliqués dans la mission.

La séance a porté essentiellement sur le comportement peu vertueux dont font montre certains commerçants véreux qui malgré les arrêtés gouvernementaux sur le plafonnement des prix de certains produits notamment du ciment, de l’huile végétale, de la farine de blé ou encore de l’engrais, continuent de faire subir au consommateur final des surcoûts. Cette mission qui se passe également dans les 12 autres départements, sillonnera les tous prochains jours les 13 arrondissements de Cotonou pour vérifier l’application effective des prix fixés par le Gouvernement dans les surfaces marchandes et les marchés.

| Lire aussi : Drame : elle abat son époux avec deux balles dans le cœur pour empocher une grosse somme d’assurance-vie

Pour rappel, le Gouvernement du Bénin par arrêté a plafonné le prix de cession de certains produits aux consommateurs sur le marché. Ainsi dans le Littoral, le prix du ciment est fixé à 75000 FCFA, l’huile végétale, 1300 FCFA le litre, le sac de 50kg de la farine de blé à 28500 FCFA et le sac de 50kg à 14000 FCFA. Tous ces prix doivent être affichés par les commerçants et effectivement pratiqués. En tout état de cause, la mission se chargera de vérifier tout cela conformément à la volonté du Gouvernement d’éviter l’inflation galopante sur le marché et d’atténuer les effets de la cherté de la vie sur les consommateurs, informe la préfecture.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook