Actualité

Divers : « Il a détruit mon vagin en une journée. A peine fini, il se dope et reprend », raconte la victime

L’investigateur 18/07/2021 à 17:34

Elle n’est pas forcément amoureuse du mec qu’elle qualifie d’ailleurs de laid. Mais elle a cru le « dépouiller » et puis s’enfuir. Au final, elle a été prise à son propre piège. Elle raconte


Voici l’intégralité de l’histoire

Salut, je suis Fresnel. J’ai 25 ans, je viens dénoncer ces écervelés. Je suis une belle fille et j’ai été courtisé par un gars laid qui n’est pas mon goût. Il a tellement insisté que j’ai décidé de bien le manger. Il a une grande boutique. J’ai donc commencé à poser des problèmes de 50 mille chaque semaine, et il me donnait toujours. Dès que je vois une robe ou des tresses qui m’intéressent. Je lui dis et il décaisse dans l’immédiat de peur que je ne me fâche.

Lire aussi : Moele-Bénin : voici l’intégralité de la lettre de démission de Céphise Béo Aguiar

Il disait comment, j’ai des jolies cuisses sans tâche, surtout que je suis brune, qu’il ne peut rien me refuser. Mais chaque fois qu’il m’invitait chez lui, je me fâchais et il demandait les excuses. Je venais Juste dans sa boutique, surtout quand j’ai un besoin. On a fait 6 mois il n’a Jamais vu mon corps.

Un jour il m’appelle dans sa boutique et me dire ma boutique chute bientôt à cause de toi et c’est vrai, la boutique n’était plus chargée. J’ai fiasqué et partir. Une semaine après il me dit il a quelque chose pour moi pour se faire pardonner, j’arrive en boutique il me montre une tenue de soirée classe avec sac en main dans son téléphone. Et dit c’est chez lui.

Lire aussi : Aïvo : Me Dossou justifie le renvoi de son procès et la demande de sa mise en liberté provisoire

Nous sommes allés pour qu’il me donne. Arrivé je vois 3 militaires sur sa véranda. Je salue, on entre, subitement les militaires entre et parmi eux y trouve son cousin. Il me sort la liste de tout ce que le gars m’a déjà donné. Le montant était déjà à 756 500 f CFA. Ils m’ont dit : « tu choisis qu’on casse tes pieds tu repars chez vous ou alors tu te livres à mon frère maintenant et toute suite ».

Ils avaient des yeux tous rouges avec une arme et les poignards sur eux, on sent qu’ils venaient de rentrer du front. Un voulais déjà piquer mon pieds j’ai crié “je me livre”. Il était 9h. Ils ont fermé la porte de la chambre sur nous disant qu’on a tout notre temps. Il a donné un comprimé a son frère là il est monté sur moi à 9h30 et jouit à 14h. Mes fesses ont failli lâcher, il faisait avec la rage.

Lire aussi : Lalo : des comptes fictifs créés au nom du maire Fangbédji pour escroquer des populations

À peine fini, les militaires ouvrent la porte. Son cousin lui donne la banane mûre et le lait il mange et remonte sur moi en avalant un autre comprimé. Il a saccagé mon vagin jusqu’à 18h. Je suis tombé évanoui 3 fois et me réveiller seule. Il était toujours sur moi. C’est vers 19h qu’ils m’ont laissé, prenant mon portable de 120 mille et mes bijoux disant : ça va aider à recharger la boutique.

J’ai porté plainte ça n’a rien changé, son cousin militaire est capitaine dans un corps d’élite et il m’a dit : à la prochaine plainte, il m’attrape et redonne a son frère pour deux jours. Je suis perdue. », rapporte doingbuzz.com.



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook