Ghana

Faits divers : découverte de 03 crânes humains chez un footballeur dans son frigo

Bénédicte BANKOLE 26/08/2021 à 11:23

La police ghanéenne a arrêté un joueur ghanéen après avoir découvert trois têtes humaines dans son réfrigérateur. Une révélation après une enquête sur le meurtre d’un jeune garçon de 13 ans.

Il s’agit du célèbre footballeur et commentateur sportif dans la municipalité de Sunyani, Richard Gyamfi alias ‘’Fire man’’. Il a été épinglé suite à une enquête menée par la police sur le meurtre d’un enfant. Selon Ivoirweb Tv, la victime de 13 ans Louis Agyemang Junior un jumeau était allé au parc de la mairie pour un entraînement de football, mais n’est jamais rentré à la maison.

| Lire aussi : Deuil à l’UAC : un Doyen de la Faculté des Sciences Agronomiques meurt du coronavirus

Ses parents se sont mis à sa recherche, mais peine perdue. C’est ainsi que l’un de ses amis appelé Tweneboa a informé les parents qu’il l’avait vu en compagnie du commentateur sportif et footballeur. Les parents du jeune garçon ont donc interpellé M. Gyamfi qui a nié avoir vu le garçon. Ils se sont rendus au domicile du footballeur pour une enquête. Une fois sur les lieux, la porte du suspect était verrouillée, mais avec l’aide des garçons du quartier, ils ont pu entrer par effraction dans la pièce pour une fouille.

| Lire aussi : Houègbo : 02 présumés cybercriminels mis aux arrêts dans une buvette à Agbotagon

Cette opération leur a permis de découvrir le corps de Louis Agyemang Junior allongé de sang-froid, la tête tranchée. Aux dires de M. Thomas Agyei le père de l’une des victimes décédées, le footballeur aurait attiré son fils, Louis Agyemang Junior, 13 ans, d’un parc de football à Sunyani Abesim dans sa chambre et l’a tué.
Retrouvé par les populations, le suspect a été battu avant d’être remis à la police de Sunyani Abesim. Une perquisition menée par la police a permis la découverte des parties du corps d’êtres humains dans un sac.

| Lire aussi : ORTB : 02 agents en prison pour avoir détourné environ 60 millions à la mutuelle

Dans son frigo, il avait trois têtes humaines dont celle de Louis Agyemang. Arrêté, la police l’a remis au commandement de la police régionale de Bono pour complément d’enquête. En attendant la suite des enquêtes, les trois têtes humaines et le corps de Louis Agyemang Junior ont été déposés à la morgue Best Care de Mantukwa dans la municipalité de Sunyani West. La police n’a pas encore identifié les autres victimes.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook