Togo

Faure : le frère du président en prison depuis 12 ans, sollicite une évacuation sanitaire

L’investigateur 23/06/2021 à 14:37

Kpatcha Gnassingbé, ancien ministre de la défense et demi-frère du président togolais Faure Gnassingbé, sollicite une évacuation sanitaire pour aller se soigner. Placé en détention depuis plus de dix ans, des soupçons d’implication dans une affaire de tentative de coup d’État pèsent sur lui. Mais sa santé se dégrade.

« Le détenu, Kpatcha Gnassingbé a des plaies sur son pied avec risque d’amputation, s’il n’y a pas de prise en charge adéquate », a alerté Raphaël Kpande-Adzare avocat de Kpatcha Gnassingbé. Une information confirmée par Aimé Adi, directeur d’Amnesty International au Togo, rapporte La DW.

Lire aussi : Copa América : les joueurs chiliens surpris en compagnie des prostituées à leur hôtel

« Le mal dont souffre Kpatcha depuis cinq ans, s’il n’arrive pas à guérir, cela voudra dire tout simplement que l’environnement dans lequel il est soigné n’est pas approprié. La prison ne doit pas être considérée comme un centre d’extermination, la prison n’est pas un centre de déshumanisation », a ajouté son avocat.

Lire aussi : Faure : après 12 ans de prison, son frère Kpatcha risque une amputation d’un membre inférieur

Nombreux sont ceux qui insistent sur son évacuation. « Ce serait un acte salutaire pour le pays de libérer, de gracier définitivement Kpatcha pour qu’il se soigne et qu’il s’occupe de sa famille », déclaré le fondateur du think-tank ouest-africain Africajom Center basé à Dakar, Alioune Tine.

Lire aussi : Talon-Faure : déjà, la paix des braves ou faudrait-il une rencontre pour crever l’abcès ?

A l’avocat Raphaël Kpande-Adzare de rajouter que le mal provient des conditions de détentions de l’ancien ministre de la défense togolais. La preuve, malgré son admission au pavillon militaire du CHU Sylvanus Olympio de Lomé le 17 juin 2021, pour des soins, sa santé demeure toujours fragile.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook