Afrique

Faure : un ex-ministre gardé à vue pour avoir critiqué la ‘’famille Eyadema’’

Judicaël C. GBETO 1er/05/2021 à 18:47

Le 61ème anniversaire de l’indépendance du Togo du 27 avril dernier n’est pas passé sans trace. L’ancien ministre togolais de la communication n’est plus libre de ses mouvements. L’homme politique est depuis jeudi gardé à vue pour propos diffamatoires tenus sur une émission.

C’est à l’occasion de la célébration de l’indépendance de l’accession du Togo à la souveraineté internationale que, dans une émission, l’ancien ministre de la Communication, Djimon Oré, aurait dérangé. Membre de l’Union des forces de changement, l’homme politique est interpellé chez lui et gardé à vue depuis jeudi dernier. Il est accusé d’atteinte à l’honneur, de tentative de troubles aggravés à l’ordre publique et d’outrages envers les représentants de l’autorité publique.
Selon Rfi, une séquence de cette émission qui circule depuis vendredi matin sur les réseaux sociaux. Dans ladite émission, on entendrait Djimon Oré dire : « Le bilan en termes de sang versé, en termes de compatriotes assassinés par la France-Afrique à travers le régime barbare, le régime de l’oligarchie militaro-clanique des Gnassingbé dépasse de loin ceux qui sont tombés au Rwanda et on parle de génocide rwandais. C’est ça le bilan de l’indépendance du Togo de 1963 à nos jours. »



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook