Bénin

Fcbe : la jeunesse organisée à Parakou pour une victoire du parti aux législatives

L’investigateur 20/03/2022 à 19:01

En marge des législatives de janvier 2023, le parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) est en train d’affûter ses armes. Elle a procédé à l’installation d’un mouvement de jeunes à Parakou, ce samedi 19 mars 2022 pour mieux contrôler le terrain.

C’est en présence des responsables de la Fcbe, Paul Hounkpè Secrétaire exécutif national (SEN) et Alassane Djimba, président d’honneur que le mouvement des jeunes Fcbe a été installé ce samedi 19 mars 2022, à la salle de l’hôtel Green Free Land. Cette installation entre en ligne de compte des préparatifs pour les législatives de janvier 2023.
En effet, après le Réseau des femmes Fcbe mis sur les fonts baptismaux, le dimanche 13 février 2022 à Cotonou, le parti a décidé d’étendre son champ d’actions. Ce qui motive l’installation du mouvement des jeunes.

| Lire aussi : Attaques terroristes : le Burkina reçoit le soutien des pays du Conseil de l’Entente

Partageant les idéaux de la formation politique dirigée par l’ancien ministre de la culture, ces jeunes ont pris le pari de mouiller le maillot pour le compte du premier parti de l’opposition reconnu au Bénin sous le régime actuel. Au cours de l’installation du mouvement, le président d’honneur Alassane Djimba a prodigué de sages conseils à ces membres. Pour l’ancien ministre de l’enseignement secondaire, les membres de ce mouvement de jeunes Fcbe doivent tenir fermes, et quels que soient les moyens ou les approches que la mouvance utilisera pour les attirer, ils doivent résister.

| Lire aussi : Bénin : 03 enquêtes ouvertes après l’évasion de l’ancien maire et prisonnier Georges Bada

Dans son intervention, le SEN Paul Hounkpè a félicité ces jeunes qui ont jeté leur dévolu sur la Fcbe comme leur parti politique. Selon ses propos, ils ont fait le bon choix. Puisque, la Fcbe est le « choix judicieux, celui d’un parti qui demeure crédible », a-t-il soutenu. Pour l’ancien maire de la commune de Bopa, les amis d’en face ont presque fait tous, leurs premières armes au sein de la Fcbe avant de nourrir des envies d’ailleurs. Certes ils servent aujourd’hui dans des formations comme UP, BR, LD ou carrément auprès du chef de l’Etat. Mais ils ont d’abord été à « l’école de la Fcbe », a déclaré le chef de file de l’opposition Paul Hounkpè. Pour finir il a demandé aux jeunes de rester fidèles au parti Fcbe.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook