Actualité

Guillaume Soro : un ancien ministre des sports lâche le leader de GPS

L’investigateur 2/06/2021 à 11:07

Alain Lobognon a choisi de « comparaître en homme politique affublé d’aucune appartenance politique ». Un coup dur pour l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro dont l’’ex-ministre Alain Lobognon du Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI), est proche.

Selon la presse locale, l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro est en train de perdre visiblement un autre allié, l’ancien député Alain Lobognon.
Avant son récent procès, l’ancien ministre des Sports d’Alassane Ouattara a affirmé, dans un communiqué signé de son porte-parole, Jean-Paul Beugrefoh, avoir « partagé joie et plaisir de militer aux côtés de plusieurs amis, frères et camarades pour l’engagement de valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire » et partir « le cœur léger, sans regret ni rancœur ». Se définissant comme un « prisonnier politique », il affirme vouloir « disposer de sa totale liberté, au moment où va s’ouvrir le procès », rapporte JA.
En prison depuis le mois de décembre 2019, Alain Lobognon a comparu le mercredi 19 mai devant le tribunal criminel d’Abidjan. Il a répondu des charges d’atteinte à l’autorité de l’État, de complot et de diffusion de fausses informations tendant à jeter le discrédit sur les institutions et le moral des populations. Dans ce procès, l’ancien député a décidé de ne pas être représenté par un avocat « compte tenu des violations des procédures constitutionnelles et judiciaires ». Mais son entourage se dit serein. En l’occurrence son épouse, Amira Lobognon, qui attend « un geste du président » Alassane Ouattara pour que son mari « retrouve ses enfants et sa famille »
Le départ d’Alain Lobognon affaibli Guillaume Soro qui déjà, avait enregistré celui de Soro Konigui.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook