Justice

Le bilan des dégâts matériels après le soulèvement à la prison de Missérété

L’investigateur 6/05/2020 à 18:28

L’émeute suscitée à la prison civile de Missérété ce mercredi 06 mai a engendré, selon les informations de Frisson Radio, d’énormes dégâts matériels. Entre autres des chaises brûlées par les prisonniers, et des portes et objets de valeur cassés. Ce soulèvement, vite maîtrisé grâce à la diligence des autorités à divers niveaux, qui se sont dépêchées sur les lieux, est dû à certains comportements notés de la part des prisonniers. A savoir qu’ils détenaient sur eux, des portables saisis. Mais après la descente des autorités à la prison, tout est rentré dans l’ordre.

Lire aussi : Nigéria  : elle poignarde sa maman en pleins ébats sexuels avec son homme



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook