Afrique

Mali : la CEDEAO invite les parties prenantes au dialogue pour une sortie de crise

L’investigateur 19/06/2020 à 21:31

En dehors des défis sécuritaires et surtout des effets liés à la pandémie du Coronavirus, le Mali est confronté à une autre crise. Celle générée par l’Arrêt de la Cour Constitutionnelle sur les résultats des élections législatives de mars et avril 2020.
En effet, sur instructions du Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Président de la République du Niger, S.E.M Issoufou Mahamadou, une délégation Ministérielle s’est rendue au Mali, du 18 au 20 juin 2020 pour une mission de bons offices dans le cadre de la situation socio politique du pays. Cette Mission s’inscrit dans le cadre des dispositions du Protocole Additionnel de la CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, selon le communiqué ci-dessous de l’Institution. Au terme du séjour de ladite délégation à Bamako, l’organisation sous-régionale tient à remercier le peuple malien dans son ensemble pour l’accueil réservé à ses envoyés. Par la suite, elle a exprimé à travers son communiqué, l’envie de toutes les forces maliennes, prêtes à surmonter les difficultés et autres clivages pour un dénouement heureux de la situation.
Fort cette volonté pour une sortie de crise exprimée par les acteurs et en raison de sa mission, axée sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance dans ses pays membres, la CEDEAO appelle au dialogue de tous pour une sortie de crise effective.
Lire son communiqué

Voici le communiqué
Lire aussi : Covid-19 : les chrétiens invités au respect de ces 04 mesures dans les lieux de culte au Bénin




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer