Présidentielle 2021

Moïse Kérékou : l’ex-ambassadeur en tournée, initie une prière pour la paix au Bénin

L’investigateur 18/01/2021 à 11:42

Après son action de bienfaisance à Tchatchou où il a porté une assistance financière à Sakina Harouna, Moïse Tchando Kérékou a mis le cap sur Natitingou, sa ville d’origine. Contrairement à ses habitudes de discrétion, le fédérateur, comme le surnomment ses fans, a eu un agenda un peu plus serré qui laisse entrevoir ses ambitions politiques futures.

On le croyait en mission caritative ponctuelle à Tchatchou. Une visite éclaire dans la commune de Tchaourou pour appuyer Sakina l’héroïne de Woria puis un retour rapide sur Cotonou.

Lire aussi : Deuil  : l’ancien assistant du ministre Sacca Lafia, Bavon Hounvi a tiré sa révérence

Ce n’est pas le cas, l’ambassadeur Kérékou était porteur d’un agenda plus fourni dont il avait gardé jalousement le contenu. Après quelques rencontres informelles et stratégiques dans certaines localités du septentrion, il a mis le cap sur Natitingou, berceau des Kérékou. Ici, l’accueil réservé par les populations à ce digne fils du terroir n’a rien d’habituel. Il offre un cachet plus ostentatoire avec une liesse, des salutations très cordiales et une multiplication de rencontres à différents points de la ville. Il a été reçu par les sages et les anciens de la ville qui avaient soif de le revoir après de bons moments d’absence.

Communion fraternelle, conseils et bénédictions puis le fédérateur se rend sur la tombe de son père, le général Mathieu Kérékou. Moment d’émotion, de recueillement et de prière puis il enchaîne avec une activité bien politique. Plus de quatre heures de rencontre avec les coordinations du parti « Les Démocrates » (LD) dans l’Atacora.

Lire aussi : Bénin  : les grands axes du projet de société de Daniel Edah, candidat à la présidentielle

Une rentrée politique qui ne dit pas son nom pour le secrétaire aux relations extérieures du parti LD venu galvaniser et redynamiser les coordinations du parti dans la commune de Natitingou et dans les autres communes de l’Atacora. L’objectif était d’amener ces coordinations à plus de travail sur le terrain pour convaincre et rassurer les populations que ce parti aura son mot à dire lors de la prochaine élection présidentielle mais aussi et surtout de s’affirmer et de se faire connaître comme un leader de ce nouveau parti dont il est membre fondateur à part entière.

Lire aussi : Prd : les décisions prises par le parti de Houngbédji à la réunion du week-end

Panafricaniste et homme de paix, Moïse Kérékou a mis un accent particulier sur la culture de la paix surtout en cette période d’élection. Aussi a-t-il demandé, à travers des séances de prière dans plusieurs communes de l’Atacora, que la paix règne sur notre pays avant, pendant et après l’élection présidentielle de 2021. Il a lui-même pris part à la prière à la mosquée conduite par l’imam de la mosquée centrale de Natitingou. L’ambassadeur pour la paix qu’il est entend jouer sa partition pour que le Bénin traverse la période des élections sans heurts et sans violence.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook