Bénin/dialogue politique

Philippe Hossou loue la sincérité de Patrice Talon

L’investigateur 16/10/2019 à 14:30

Le dialogue politique entamé par le président de la République, Patrice Talon pour une décrispation de la tension qui couve au Bénin est salué par ses soutiens. En l’occurrence les mouvanciers dont l’ancien conseiller technique aux sports, Philippe Hossou qui lui en sait gré à travers un message dans lequel il loue sa sincérité et son respect à la parole donnée.

MESSAGE DE PHILIPE HOSSOU
Depuis les récentes élections législatives du 28 Avril 2019 qui ont favorisé l’élection des 83 députés de la 8ème législature, la quiétude sociopolitique déjà perturbée s’est considérablement dégradée. Cette situation combien délicate et triste a, des jours durant, affiché une très mauvaise image du Bénin comme un pays dans lequel la démocratie n’a plus droit de cité. Conscient de ce fait, le chef de l’Etat a souhaité que les obstacles réels (c’est-à-dire ceux liés à l’obtention du statut juridique de certains partis) soient d’abord levés. C’est ainsi qu’à la faveur de son message à la nation en date du 20 mai 2019, Patrice Talon a tendu la main à tous les partis d’opposition.
C’est avec bonheur que nous avions appris la rencontre du lundi 15 juillet dernier entre le Président de la République et une dizaine de formation politique au Palais de la Marina. Au cours de cette rencontre, il a été particulièrement question des difficultés rencontrées par les partis invités pour l’obtention des papiers administratifs conformément à la nouvelle charte des partis politiques.
Pour nous, le Chef de l’Etat vient ainsi, de poser les premiers et grands pas du dialogue politique annoncé dans son récent discours, et au même moment, de prouver sa bonne foi en respectant la parole donnée dans le but de favoriser le dégel. Pour preuve, il a laissé entendre des mots assez rassurants : « Jai écouté et entendu les préoccupations des uns et des autres. A la fin des échanges, j’ai instruit le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique à se rapprocher de chaque parti en cause afin de faire les ajustements nécessaires pour leur permettre de recouvrer une existence juridique claire ».
Nous demandons donc humblement aux uns et aux autres de saisir la balle au rebond pour une paix définitive en acceptant la main tendue du Chef de l’Etat et de croire en sa bonne foi. Et comme lui-même l’a dit dans son récent discours : C’est ensemble qu’on va construire le pays.

Fait à Cotonou le 19 juillet 2019

Philipe HOSSOU



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer