Bénin

Sô-Ava, la ministre Assouman visite et encourage les femmes de la Coopérative Togblé Tognon

L’investigateur 29/10/2020 à 15:44

La ministre de l’Industrie et du Commerce (MIC) était, ce jeudi 29 octobre 2020, dans la commune de Sô-Ava. C’était pour Madame Shadiya Alimatou ASSOUMAN, l’occasion de visiter ces femmes la cité lacustre du Sud-Bénin, regroupées en Coopérative et de constater les prouesses qu’elles réalisent.

Profitant de la visite du ministre de l’industrie et du commerce ; et de toute sa délégation, les femmes réunies au sein la Coopérative Togblé Tognon de Guédévié dans la commune lacustre de Sô-Ava lui ont réservé un accueil chaleureux. En compagnie d’Euloge HOUNGBO, Coordonnateur du Secrétariat National du Cadre Intégré Renforcé (SNCIR) qui a apporté son appui technique et financier, et de Mme Armelle KANHONOU, Conseiller technique au suivi des Projets et aux Partenariats, Mme Shadiya Alimatou ASSOUMAN était allée dire combien le gouvernement est fier de ces femmes.

Sur les lieux de travail, elle a pu apprécier la finesse du travail que ces femmes abattent. Surtout avec les dérivés de la jacinthe d’eau, transformés en chapeaux, sacs, éventails, sous couverts, coffrets et autres produits. Très émerveillée, elle déclare. « Quand on voit comment vous avez dompté la nature et votre ennemi qui est la jacinthe d’eau, je vous dis simplement bravo… Il est important qu’on vous appuie ». Preuve que le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) fait de la transformation structurelle de l’économie, sa boussole. De même que l’autonomisation des femmes. Et c’est pour cela que le ministère du commerce les appuie.

Lire aussi : CAF  : le président sortant Ahmad Ahmad envisage un second mandat à la tête de la Confédération

Au nombre de six personnes au départ, la coopérative en compte aujourd’hui une soixantaine. Avec le soutien du gouvernement, le ministre du commerce espère que le nombre soit revu à la hausse les mois à venir. Ce qui permettra d’augmenter la production tant en quantité qu’en qualité.

Très contente de cette visite, la présidente de la Coopérative Togblé Tognon n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction. Les doléances quant à elles ont été faites par Mme Agnès KPAKPO. Elles concernent la formation des formatrices, la construction d’aire de séchage, à la mécanisation et l’informatisation, au renforcement du système électrique, à l’accès au marché etc.

Les autorités politico administratives présentes n’ont pas elles aussi manquer d’apprécier le geste du ministre à travers sa visite. Pour finir, la ministre ASSOUMAN a rassuré que les doléances sont bien notées et qu’elles feront l’objet d’une grande attention par son département ministériel.

Les apports et des résultats obtenus

Lire aussi : Afrique : Aïvo, « Je suis heureux d’aider au retour de la démocratie au Mali »

Il faut dire que ces femmes n’ont pas réalisé leur prouesse sans l’appui du gouvernement. Cela s’est fait à travers la remise à elles de barques motorisées, d’un ensemble informatique, de matériel léger de cueillette pour la collecte et la transformation. Tout ceci à travers le Cadre Intégré Renforcé qui en a été la cheville. Ce qui sans doute a généré des effets. Notamment le tourisme, des services connexes et d’activités génératrices de revenus, la prise en compte du genre, le développement de l’esprit d’entreprise, du travail en groupe et de la solidarité, le renforcement de capacités, l’amélioration de l’environnement écologique du lac, la création d’emploi pour les acteurs et les femmes en particulier.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook