Côte d’Ivoire

Soro : « le Conseil constitutionnel a commis le plus grand crime, un coup d’état civil »

L’investigateur 15/09/2020 à 16:25

Le leader de Génération Peuples Solidaires (GPS), Guillaume Soro ne digère pas le rejet de sa candidature pour les élections présidentielles du 31 octobre prochain. En témoigne sa nouvelle réaction ce mardi 15 septembre 2020.

« Le Conseil Constitutionnel de Koné MAMADOU a commis le plus grand crime, le véritable coup d’état civil depuis l’indépendance en 1960. Je suis triste pour lui car en le proposant à l’époque au poste de Ministre de la justice en 2007 en la qualité de Premier Ministre » a déclaré Guillaume Soro. Très amer l’ancien premier ministre réagit une seconde fois après le rejet de sa candidature.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : déjà, 05 Candidatures rejetées par le Conseil constitutionnel

Ce lundi 14 septembre, le Conseil constitutionnel ivoirien a rendu publique, la liste des candidats retenus à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Dans la foulée, il a déclaré éligibles quatre candidats sur 44, notamment Alassane Ouattara, Affi N’Guessan, Kouadio Konan Bertin « KKB » et Henri Konan Bédié.
D’autres poids de la scène politique en Côte d’Ivoiretels que Laurent Gbagbo, ex-président ivoirien, Guillaume Soro, ancien présent de l’Assemblée nationale, Mabri Toikeusse, ex-ministre de M. Ouattara ainsi que Marcel Amon-Tanoh, ex-chef de la diplomatie ivoirienne ont été écartés, rapporte Yeclo.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook