Bénin

Topanou : l’enseignant critiqué pour ses sorties, l'un de ses titres remis en cause

L’investigateur 24/01/2021 à 18:21

Les différentes sorties du Professeur Victor Topanou sont interprétées à tort ou à raison du côté de l’opposition. En l’occurrence ses sorties sur le débat relatif à la prorogation du mandat du président Patrice Talon.

Ce dimanche matin sur l’émission « Zonre Franche » de la télévision privée, Canal3 Bénin, l’ancien ministre Victor Topanou s’est inscrit une fois encore en faux contre la sortie du professeur Théodore Holo sur la radio Deutsche Welle. Après sa démonstration selon laquelle le président Patrice Talon ne sera « ni illégal, ni illégitime » au lendemain du 06 avril prochain, Victor Topanou essuie des critiques du côté de l’opposition. Au-delà, on lui conteste son titre de Professeur, Maître de conférences de Science politique, Faculté de Droit et de Science politique à l’Université d’Abomey-Calavi.

Lire aussi : Bénin  : un miraculé échappe à la mort après une attaque de malfrats

Et, voici ce que dit son contradicteur qui a requis l’anonymat.

« Au départ Victor Topanou n’enseignait pas le droit mais la sociologie, mais il y a quelques matières en faculté de la SJ qui ont rapport à la sociologie telle que : la sociologie politique... Et Topanou enseignait cette matière aux étudiants de la 1ère année de la Sj de l’UAC. Ensuite Topanou, avec son inscription à la chaire Unesco Fadesp /UAC en son temps c’est-à-dire courant année 2006 est recruté comme professeur assistant en faculté des droits et sciences politiques pour enseigner quelques matières de droit en rapport avec la sociologie politique. C’est ainsi qu’il s’est plus tard enraciné dans cette faculté pour aujourd’hui s’autoproclamer professeur de droit.

Lire aussi : États-Unis : Topanou rappelle une notion à Holo et à l’opposition dans un débat télévisuel

Pour rappel, lorsqu’il avait déposé sa candidature pour être doyen de la Fadesp en son temps, beaucoup de ses collègues professeurs de droit se sont opposés au motif qu’il n’est pas en réalité de cette faculté.
En un mot Topanou n’a rien à enseigner au prof Aïvo à plus forte raison à l’éminent professeur Holo »
En termes clairs, la chute du texte dénote de ce qu’il s’agit de ses contradicteurs du camp d’en face. Mais une question, entre le Professeur Topanou et ses contradicteurs, qui dit la vérité ?




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook