Bénin/culture

Une plateforme en vue pour désormais étudier les sorties des Egoun-Goun du Littoral

L’investigateur 21/02/2020 à 10:17

Contrairement à leur vénération, le culte Egoun-Goun au Bénin perd de sa sacralité. En l’occurrence à Cotonou où des sorties non coordonnées sont parfois le théâtre d’affrontement entre deux temples. Une fois de plus, des dignitaires de ce culte ont poussé le bouchon loin à travers une bagarre entre deux temples à Gbégamey le samedi 15 février 2020. Obligeant les autorités, en l’occurrence le préfet intérimaire Jean-Claude Codjia du Littoral à prendre des mesures draconiennes à la suite des blessés enregistrés dans cette bagarre. Ce matin en effet, au micro de Frisson Radio, le préfet du Littoral Jean-Claude Codjia est revenu sur les fondements de son arrêté pris le 19 février dernier, suspendant jusqu’à nouvel ordre toute sortie du culte Egoun-goun dans le Littoral. A l’en croire, il y a une discussion entamée avec « les faîtières le 13 février pour la mise en place d’une plateforme qui étudiera désormais les demandes de manifestations ». Malheureusement regrette-t-il, les débats sont en cours et la mise en place de la plateforme à l’étude quand subitement il y a eu le triste incident samedi 15 février, a-t-il dit. Les conséquences de cet incident ont généré 06 blessés. Très choqué par l’affrontement qui a occasionné des blessés, le préfet a pris sa décision et martèle qu’elle reste en vigueur jusqu’à l’instauration de la plateforme qui étudiera à l’avenir, les sorties du culte Egoun-goun sur son territoire.



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook