AFWID 2019 :

15 Femmes Leaders révèlent le Bénin à Johannesburg

L’investigateur 7/11/2019 à 09:46

Quinze Femmes Leaders ont porté haut et fort les couleurs du Bénin lors d’un forum dédié au dialogue et au partage d’expériences entre femmes africaines. Sous l’égide de l’ex-première Dame Zan2lé MBEKI, les participantes au Forum s’affranchissent désormais.

Pendant une semaine à Cape Town et à Johannesburg en début de novembre 2019 se sont tenus Foire et Forum, des initiatives pour permettre aux femmes africaines de révéler leur talent et savoir-faire et produits ; de réfléchir autour de leur responsabilité en tant qu’actrices de transformation, de changement et de développement. La foire AWIEF s’est tenue du 29 au 1er Novembre en marge de l’AFWID et a permis à deux de nos braves femmes entrepreneures d’exposer leurs produits. En fait, « African Women In Dialogue » (AFWID), ce forum, organisé par la « Fondation Zanélé MBEKI Development Trust » regroupe 1000 femmes venues de 55 pays d’Afrique dont le Bénin. Au total 15 femmes béninoises issues de divers secteurs d’activités, conduites par la coordinatrice national AFWID, Mme Arlette NIKOUE ont pris part à ce grand rendez-vous placé sous le thème : « La voix et le pouvoir des femmes comme actrices de changement ».

Selon la coordinatrice AFWID, Mme Arlette NIKOUE, entrepreneure, la participation du Bénin à ce forum est une chance inouïe et une opportunité de répondre au désir le plus cher du chef de L’Etat M. Patrice TALON en ce qui concerne la révélation de notre pays sur le plan mondial. Les femmes du Bénin doivent jouer leur partition dans cet effort de promotion de notre cher pays. Aujourd’hui la femme n’est plus un agent passif dans le processus socio-économique et politique. Elle prend de plus en plus le devant de la scène et tente de s’affirmer dans tous les secteurs d’activités. Mme AGBODJOGBE KLOUVI, Entrepreneure et leader Politique, quant à elle, pense que seules les opportunités telles que celles offertes par la fondation Zanélé MBEKI peuvent aider davantage la femme à aller de l’avant pour dire aux hommes qu’une nouvelle ère s’ouvre et il s’agit de l’ère de l’autonomisation de la femme et son implication dans les sphères de décision. Pour cette dernière, en s’inspirant de l’expérience des autres, en rencontrant les femmes dynamiques d’ailleurs, les femmes sont amenées à acquérir des connaissances nécessaires pour prétendre à jouer un rôle important au sein de la société aux côtés des hommes.
Selon Mme Yolande FRANCISCO, Consultante en stratégie, organisation, conduite de transformation et femme politique, cet évènement est une première pour le Continent et constitue un franc succès. « Depuis le début du forum, nous avons suivi un programme bien détaillé et structuré. Pour moi, c’est une réussite incontestable. A travers la participation aux divers panels, nous avons appris comment on peut entreprendre à partir de rien ; comment on entreprend dans des conditions très complexes ; comment les femmes arrivent à s’autonomiser dans des pays où la culture, la tradition et les contraintes sont difficiles et totalement défavorables ; comment les femmes arrivent à émerger nonobstant tous les obstacles environnants. Je suis très ravie de prendre part à cette plate-forme car, pour moi c’est un lieu certain d’enrichissement sur divers plans. C’est aussi l’occasion rêvée d’alimenter mon carnet d’adresses et se trouver de bons partenaires », s’est réjouie Mme Yolande FRANCISCO. Par ailleurs, elle pense que les acquis de ce forum sont énormes. « Ils le sont à la fois sur le plan théorique, mais aussi pratiques. J’ai retenu qu’il faut s’engager en tant que femmes, qu’il faut penser souvent par des activités de renforcement des capacités à tout moment. Mais au-delà de tout, il est indispensable de cultiver l’esprit de solidarité, de partage et surtout le sens de l’Amour et de la paix pour viser la réussite et la sécurité.
Enfin, ces dernières au même titre que toutes les autres participantes béninoises comptent dès leur retour au Bénin contacter les associations féminines pour partager les expériences acquises et tout ce qu’elles ont reçu sur place pour créer une synergie d’actions et progresser dans le sens d’un développement soutenu et durable. Car affirme Mme Flora ADOUKONOU, une des participantes, « aujourd’hui, c’est l’union et le réseautage qui font avancer le monde, et nous devons bousculer les limites et faire tomber les barrières de toutes sortes pour pouvoir aller plus loin ».
Selon Mme Afi KPEGBA, entrepreneure dans l’agroalimentaire, la foire animée en marge de ce forum a beaucoup joué dans le sens du réseautage et de la promotion des produits de nos terroirs. Elle a permis de vendre dignement l’image du Bénin à travers l’exposition des produits comme le beurre de karité, le miel, divers produit.
L’Ambassadeur du Bénin en Afrique du Sud, son Excellence Eric Saïzonou a tenu par sa présence à soutenir et encourager nos braves femmes béninoises. Et selon ses propos, il s’est réjouit de ce que les femmes africaines aient enfin trouvé une voie pour porter leurs contributions dans le sens de l’atteinte des Objectifs de Développement Durables. « C’est une grande joie de voir nos femmes en Afrique du Sud. Ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit une délégation de femmes. Donc, c’est déjà une très belle fierté pour nous et surtout nous sommes heureux de voir que la femme a enfin trouvé son chemin », relève le diplomate.
AFWID se révèle en tant qu’instrument pour canaliser et concrétiser les aspirations sur le plan continental au sujet de l’atteinte des objectifs 5 des ODD..
Bertine Gaba




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook