Bénin

60 ans d’indépendance : « on ne doit pas désespérer », selon l’ancien ministre Komi Koutché

L’investigateur 1er/08/2020 à 15:08

Profitant de la célébration des 60 ans d’indépendance pour son clin d’œil au peuple béninois, l’ancien ministre Komi Koutché a fait un saut dans l’histoire. A l’en croire, « les fruits des combats des acteurs du passé qui ont permis l’accession de notre pays à la souveraineté ». Lire son réquisitoire.

« Il est vrai que les fruits des combats des acteurs du passé qui ont permis l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, sont mis à rude épreuve par les actes des acteurs du présent.
C’est aussi une évidence que la confiscation des libertés et la privatisation de toutes les composantes de la République dans le Bénin du présent, constituent des fléaux aussi dramatiques que ceux auxquels était confronté le dahoméen de l’ère de la colonisation.

Lire aussi : Fête du 1er août  : intégralité du discours du chef de l’Etat Patrice Talon aux Béninois

Mais plutôt que de désespérer, il y a lieu de puiser au plus profond de nous mêmes, une réelle motivation à nous engager pour le retour du Bénin que nous aimons. Celui de nos valeurs cardinales que sont le vivre ensemble, l’amour, la concorde et l’équité dans la fraternité, la justice et le travail. Celui dans lequel, dans le respect de la différence, toutes les filles et tous les fils, sans vengeance aucune, laissent au passé les problèmes du passé et travaillent au présent, main dans la main, pour le bonheur du plus grand nombre, dans la perspective d’un futur plus radieux.

Il n’y a donc pas de quoi désespérer tant que la solution reste encore nous-mêmes.

#EngageonsNous donc pour le #Bénin.

Le meilleur reste à venir.

Washington, ce samedi 1er Août 2020

Komi KOUTCHE




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook