Actualités

A 75 ans, il poignarde son épouse à cause de ses absences répétées pour les séances de prières

L’investigateur 27/11/2023 à 17:17

Une dame a été poignardée par son époux. La scène s’est déroulée le mardi 21 novembre 2023 à Dabou, en Côte d’Ivoire.

Au quartier Pépinière, à Dabou dame A.M., âgée de 60 ans environ a été victime de violences conjugales. D’après les témoignages, elle serait rentrée d’une veillée ce soir-là quand son époux K.F. âgée de 75 ans s’en est pris à elle. Il l’a poignardé. Le motif, le vieillard reprochait à sa femme ses absences fréquentes pour des séances de prières.

Selon Norbert Nkaka, les coups de couteau reçus par la victime étaient violents et à plusieurs endroits de son corps, notamment à l’abdomen, à la poitrine, à la cuisse, dans le dos, et une large entaille à la main gauche. D’autres résidents du quartier, ont déclaré que dame A.M. était régulièrement victime de violences conjugales. Mais pour cette soirée, elle en a eu pour son compte et vu l’ampleur des blessures, son époux sans doute a dépasser le seuil du tolérable.

Lire aussi : [Yopougon : un agent des douanes et sa sœur aînée égorgés à leur domicile)>https://www.linvestigateur.info/?Yopougon-un-agent-des-douanes-et-sa-soeur-ainee-egorges-a-leur-domicile&var_mode=calcul]

La victime, gravement blessée, a abondamment saigné. Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital général, où elle a été admise au bloc chirurgical pour une intervention médicale. Son état de santé demeure préoccupant. Afin de punir les auteurs de ce type d’actes, des membres d’un groupe de femmes engagées dans la lutte contre les violences conjugales ont exprimé leur indignation. Elles ont interpellé « les autorités policières pour que des mesures soient prises contre le coupable et pour assurer la sécurité de la victime », nous apprend Linfodrome.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook