Bénin

A Talon, Chadaré recommande que les salaires des APE soient identiques à ce qui est octroyé aux politiciens

Rollis HOUESSOU 26/04/2022 à 17:16

Annoncée en conseil des ministres du Mercredi 15 décembre 2021 par le gouvernement, la question de la revalorisation des salaires des travailleurs sera au centre de la rencontre entre Patrice Talon et les syndicats, ce mardi au palais de la Marina. Elle sera abordée par le Président Patrice Talon et les Confédérations syndicales les plus représentées lors d’une rencontre annoncée pour ce matin.

Invitées à travers une lettre adressée par le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, les confédérations syndicales les plus représentées que sont la CSTB de Kassa Mampo, la CSA-BÉNIN d’Anselme Amoussou et la Cosi-Bénin de Noël Chadaré vont discuter avec le Chef de l’État, de la hausse des salaires des fonctionnaires. "Monsieur le Secrétaire Général, j’ai l’honneur de vous inviter, accompagné d’un membre de votre organisation, à prendre part aux travaux de la première session ordinaire de la Commission nationale de Concertation, de Consultation et de Négociations collectives, de l’année 2022",

| Lire aussi : Football : Erik Ten Hag signe avec Manchester United pour redoer au club son standing

Pour Noël Chadaré, les attentes des syndicats sont claires et il va falloir que le gouvernement y réponde favorablement lors de cette rencontre si Cruciale. " Nous espérons que ce qui va nous être proposé sera à la hauteur de nos espérances, en tenant compte des réalités d’aujourd’hui. Depuis 2011, on n’a pas vu les salaires augmentés, le Smig depuis 2014... Les espérances, le planché au minimum 30%...on veut plus que ça, plus de 30%. Nos attentes ne seraient pas comblées si c’est en deçà de cela. Le Smig, de 40.000 FCFA à 60.000 FCFA", a-t-il souhaité au micro de Frissons Radio.

Il a donné l’exemple de ce qui se fait au niveau des salaires politiques. Il estime que ce qui se fait à ce niveau est bien et donc qu’il faut également le faire aux niveaux des travailleurs.

| Lire aussi : Côte d’Ivoire : ce que compte faire Drogba après son échec à la présidence de la FIF

Signalons que la rencontre initiée par le gouvernement s’inscrit dans le cadre de la première session ordinaire de la Commission nationale de Concertation, de Consultation et de Négociations collectives, de l’année 2022. Elle vise à présenter aux représentants des travailleurs, le point d’étape du travail abattu par la commission de réflexion mise sur pieds dans le cadre de la revalorisation des salaires. Ce serait également l’occasion pour Patrice Talon pour recueillir les avis des syndicalistes sur le sujet.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook