Actualité

A Talon, des ex-gendarmes se plaignent du Directeur général de la police Soumaïla Yaya

Rollis HOUESSOU 11/04/2022 à 18:26

Le Président Patrice Talon est appelé au secours par la 36ème promotion d’ex-gendarmes dans un dossier qu’elle qualifie d’injustice. Elle dit ne pas comprendre pourquoi leurs collègues de la même promotion ont porté il y’a 4 ans le même galon, alors que l’administration actuelle de la police exige du reste la participation à un concours avant le port.

Estimant être victime d’une injustice, la 36ème promotion d’ex-gendarmes appelle non seulement le Chef de l’État Patrice Talon au secours mais aussi l’opinion publique, des ONG, des associations de défense des droits des travailleurs, de la société civile pour que réparation soit faite.

| Lire aussi : Koutché : voici son message aux chrétiens catholiques et musulmans du Bénin

En effet, selon les informations de L’Événement Précis, en 2018, la Gendarmerie Nationale du Bénin, a promu quelques agents de la 36eme promotion au galon de Maréchal Des Logis en vertu de leur Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) et a fait participer au stage du Certificat Professionnel Inter-Forces (CPIF) donnant droit au galon de Maréchal Des Logis en Chef certains qui remplissent les conditions. Puisque renseigne la source, le fonctionnaire qui a le CAP a droit au port du galon de Maréchal Des Logis MDL devenu Sous Brigadier à la police Républicaine en passant par les galons intermédiaires.

| Lire aussi : Parakou : un mort et des blessés graves dans une course-poursuite de la douane derrière un véhicule

Malheureusement, le reste de la 36ème promotion d’ex-gendarmes n’a pas eu droit à ce galon ni au stage de CPIF qui devrait leur permettre de porter le galon de Maréchal Des Logis en Chef jusqu’à ce jour pendant que leurs collègues militaires participent régulièrement à ce stage. Étant dans leur onzième année de service sans bénéficier de ces avantages et bloqués sur le galon de Caporal chef ou Gendarme de Première Classe et devenus agents de la Police Républicaine depuis six ans, ces anciens gendarmes veulent notamment comprendre pourquoi leurs collègues de la même promotion ont porté il y a 4 ans le même galon, alors que l’administration actuelle de la police exige du reste la participation à un concours avant le port. C’est pourquoi ils appellent le Président Patrice Talon au secours et toutes organisations à les aider à corriger cette "injustice".



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook