Bénin

ANaTT Gate : un nouveau rebondissement dans l'affaire de 13 milliards distraits

Bénédicte BANKOLE 18/07/2021 à 14:27

Des victimes collatérales viennent de subir les conséquences néfastes générées par les malversations notées à l’Agence Nationale des Transports Terrestres.

14 cadres du ministère des infrastructures et des transports viennent d’être déchargés et renvoyés. Ces cadres sont préalablement détachés à l’Agence et occupaient plusieurs postes de responsabilité. Ils ont donc été déchargés et priés de retourner au ministère rapporte le Journal Le Potentiel. Selon la même source, la notification leur a été déjà faite par le Directeur général par intérim.

Lire aussi : Criet : on en sait plus sur le lieu où le milliardaire Yéto a passé sa nuit après son évacuation

Il s’agit ni plus ni moins d’un nouveau rebondissement dans cette affaire qui a étonné plus d’un compte tenu du fonctionnement du régime actuel qui a fait de la lutte contre la corruption si cheval de bataille. Depuis l’éclatement de l’affaire et la publication de l’audit diligenté, des têtes sont tombées et au Conseil des ministres du mercredi dernier le gouvernement a adopté de nouveaux status dans la perspective d’une meilleure gestion de l’ANaTT.

Lire aussi : Education : les enseignants pré-insérés du CEPI-MEMP écrivent à Talon

Pour rappel il y a quelques jours, une affaire de 13,6 milliards a éclaté au sein de cette institution à cause de la mauvaise gestion des cadres. Une affaire dans laquelle, plusieurs personnes ont été arrêtées et présentées au procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Ils ont été déposés et séjournent depuis quelques jours à la prison civile de Missérété. Parmi eux il y a l’ancien Directeur général Thomas Agbéva.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook