Bénin

Abomey-Calavi : viol collectif sur une étudiante de 20 ans à Kansoukpa

L’investigateur 22/07/2021 à 18:59

Une étudiante de 20 ans, violée dans la commune d’Abomey-Calavi, s’est confiée à une ONG. Lisez son récit teinté de mésaventure.

« Le Samedi 10 juillet 2021 à j’étais allée rendre visite à l’une de mes tantes à Kansounkpa (Abomey-calavi).

Lire aussi : Extradition de Sunday Igboho vers le Nigéria : les réserves et réticences du Dr Falola

Au retour j’avais pris par des raccourcis pour vite rentrer chez moi à OUEGA. C’était aux environs de 17 heures. Arrivée non loin du CEG KANSOUNKPA, la voie était déserte. J’ai rencontré un jeune homme d’environ 22 ans, d’une apparence bizarre qui m’avait effrayé. Il avait l’air d’un délinquant. Il s’est arrêté brusquement devant moi et a posé sa main sur mon épaule. J’ai voulu le repousser et continuer mon chemin quand un autre jeune homme âgé de 23 ans environ avec la même apparence s’est pointé devant moi avec un coupe-coupe en main. Il m’a menacé de me tuer si jamais je criais. Ils m’ont trainé dans la brousse. J’essayais de me défendre quand l’un d’entre eux a sorti de sa poche la pommade vitago et me l’a passé sur les yeux. Ça me brulait et je ne pouvais plus les ouvrir. Je voulais crier quand le second s’est mis à me donner des coups de poing au bras, au dos et sur les cuisses pour me maitriser. Je n’avais plus de force. Ils m’ont soulevé et emporté au fond de la brousse. Quand ils m’ont déposée, ils ont enlevé mon pagne et étalé par terre puis, ils m’ont obligée à me coucher. Les deux ont successivement abusé de moi en me volant ainsi ma virginité. Le premier avant l’acte avait passé la pommade vitago sur son sexe avant de passer à l’acte. Après leur forfait, ils m’ont abandonnée seule dans la brousse et se sont enfuis. », raconte la victime
Propos recueillis par l’ONG FND



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook