Football

Accusé de corruption, l'entraîneur des Ecureuils Michel Dussuyer s'en défend

Judicaël C. GBETO 22/04/2020 à 19:38

Connu pour son sans froid et son intégrité légendaire, l’homme qui a conduit la sélection nationale du Bénin en quart de finale à la récente CAN fait l’objet de violentes attaques. Injustement accusé de corruption par l’ancien international guinéen Ibrahima Camara, le Français Michel Dussuyer a formellement démenti les propos et se sent très abattu.

Après son premier passage à la tête du staff technique des Ecureuils du Bénin, le technicien français, Michel Dussuyer a fait les beaux jours de la Guinée pour plus de 7 années. Séjour qui lui a permis d’offrir son savoir-faire et surtout d’ouvrir son cœur à tous les joueurs guinéens dont il avait la charge. C’est donc avec stupéfaction et consternation que le Français a appris les propos de l’ancien international guinéen, Ibrahima Camara l’accusant de lui avoir demandé un pot-de-vin avant la Can 2012.
C’est à la faveur d’une interview accordée à la presse guinéenne que l’ancien joueur a ouvertement accusé l’actuel sélectionneur des Ecureuils de lui avoir demandé 1200 euros avant de le sélectionner. Dans le démenti, Dussuyer a rappelé les circonstances de la période ciblée par « l’indélicat » joueur guinéen.
L’histoire ne rajeunira pas, mais pour l’ancien sélectionneur de la Guinée accusé, « C’était une logique sportive » qu’il ne soit pas sélectionné pour la CAN 2012. « A l’époque, Ibrahima Camara jouait à Eupen. Et son dernier match officiel avec son club, c’était le 11 décembre 2010. Donc toute la seconde partie de la saison c’est-à-dire en 2011 avec Eupen, il était absent. Malgré qu’il ne soit pas titulaire en club, moi je l’ai appelé en sélection contre Madagascar au mois de mars 2011. Après je l’ai plus rappelé parce qu’il était sans club », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Bénin : Un enseignant fabricant de faux bulletins aux élèves arrêté dans l’Ouémé

C’est donc malsain de traiter celui qui t’a laissé une chance comme s’il était un vulgaire homme. Il est n’est pas un secret que le Français durant son long parcours sur le continent n’a jamais été accusé de la sorte. Bien au contraire. « J’ai travaillé plus de 7 ans en Guinée. Est-ce que quelqu’un a entendu un jour que j’ai demandé de l’argent à un joueur ? Partout où j’ai travaillé en Afrique, il n’y a personne qui peut douter de ma moralité » a-t-il confié.

Lire aussi : Drame : Une tornade fait des sans-logis dans un village à Natitingou

De toutes les façons, cette histoire risque d’aller loin vu son caractère très salissant. « Alors moi ça me fatigue. Quand quelqu’un peut balancer des choses comme ça sur mon nom et me salir gratuitement c’est grave ! Je peux supporter les critiques, le fait qu’on juge mon travail. Mais on ne peut pas juger ma moralité » peut-on lire dans le démenti de l’ancien international gardien de but.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer