Actualité

Affaire 2,5 tonnes de drogue : le gouvernement se prononce sur la prise effectuée à Ekpè

L’investigateur 6/10/2021 à 14:07

Au micro de deux chaînes privées de télévision, le secrétaire général, porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, s’est prononcé le dimanche 3 octobre 2021, sur la saisie des 2,5 tonnes de cocaïne à Ekpè dans la commune de Sèmè-Podji.

A travers sa sortie médiatique après le communiqué du procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) sur 2,5 tonnes de drogue saisie dans la commune de Sèmè-Podji, Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général, porte-parole du gouvernement a estimé qu’il s’agit d’un travail acharné des forces de l’ordre. La police a surveillé les trafiquants, a-t-il dit, en faisant preuve de tact parce que ces derniers ont transporté le produit prohibé par le biais d’une pirogue aux compte-gouttes.

| Lire aussi : Criet : 2240 plaquettes de drogue saisies, 11 personnes interpellées

Selon Wilfried Léandre Houngbédji, aucun membre politique n’est impliqué dans l’affaire. ‹‹ Contrairement à ce que certains ont raconté, il n’y a pas de soupçon qui pèse jusqu’à ce jour, sur un acteur du pouvoir, un acteur public », a-t-il fait savoir.
Plus est, il indique selon les informations recueillies indiquent que les 2,5 tonnes de cocaïne n’étaient pas destiné aux Bénin mais plutôt à l’extérieur. ‹‹ Le produit était destiné à être convoyé vers un pays européen » a précisé Wilfried Léandre Houngbédji. Il nuance par ailleurs que cette prise, un exploit de la police ne fait pas du Bénin, la plaque tournant de la drogue dans la sous-région. Mais réaffirme l’engagement du gouvernement béninois à lutter sans désemparer contre les trafiquants de drogue.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook