Bénin

Affaire Owo-Lobè : les dépenses liées aux soins de la victime amorties

L’investigateur 20/07/2021 à 11:57

La lueur commence par jaillir dès la présentation des mis en cause dans l’affaire de flagellation d’un jeune au palais de l’empereur Owo-Lobè, dans la nuit du 22 au 23 juin dernier.

Au tribunal de première instance de première classe de Cotonou hier, Monsieur Ibrahim, victime d’une flagellation au palais de la Fraternité Ogboni a eu en partie satisfaction. C’est ce qui résulte des décisions prises après la présentation de ceux qui lui ont administré des châtiments corporels, au procureur Jules Ahoga.

Lire aussi : Plateforme Médias UEMOA : Léonard Dossou dévoile sa vision et les priorités de son bureau

Selon les informations de Frissons Radio, les dépenses liées à ses soins au centre de santé, ont été amorties. Car, au terme de l’audience qui a eu lieu hier, il aurait reçu 250.000 FCFA comme indemnisation, rapporte la même source.

Lire aussi : Commune de Toviklin : le maire Rigobert Tozo réunit la jeunesse autour du cuir rond

A l’audience au tribunal, maître Philibert Béhanzin s’est constitué volontairement pour assurer sa défense.

Lire aussi : Ouémé : un Klébé arrêté et gardé à vue à Avrankou pour coups et blessures volontaires

Rappelons également que dans le cadre de l’audience, huit ministres de la Cour impériale de Owo-Lobè ont été placés sous mandat de dépôt. L’Empereur lui-même est mis sous convocation et devra se présenter à l’audience de flagrant délit du 10 août prochain.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook