Bénin

Aïvo, le Professeur fait de sévères critiques contre les réformes du régime de Talon

L’investigateur 9/10/2020 à 14:10

Dans sa posture d’opposant au régime en place, le Professeur Joël Aïvo s’est résolument engagé pour le combat de 2021. A quelques mois de l’échéance électorale, il donne l’impression d’incarner une alternance crédible.

Le Professeur Joël Aïvo est vraiment décidé. Son discours dans tout le pays, sinon dans les hameaux parcourus dénote enfin qu’il s’est mis dans la peau d’un farouche opposant au régime en place. Après le débat souhaité avec le président Patrice Talon, il s’attaque désormais à ses réformes.

A en croire le constitutionnaliste, toute réforme doit faire avancer et procurer satisfaction. « Mais quelle est la réforme qui n’amène que l’injustice ? », s’interroge-t-il
En gros, il a parcouru lumière à l’appui, la corbeille aux réformes du régime Nouveau Départ et contre toute attente, conclut qu’aucune de ces réformes, n’a abouti.

Lire aussi : Passagon  : un conducteur perd son volant et se retrouve dans la cour d’une école

Tout comme la réforme du système partisan, les réformes du code électoral, de la révision de la constitution, du secteur judiciaire, dans le numérique ect., le constitutionnaliste dira que rien n’a marché. Selon Joël Aïvo, les réformes sous Talon n’ont pas donné les résultats que le pays attend mais peut-être des résultats que leurs initiateurs attendent.

Pour Joël Aïvo, « tous ceux qui ont conçu la réforme du système partisan, tous ceux qui, intellectuels comme politiques qui ont pensé la réforme du code électoral, tous ceux qui ont initié la révision de la constitution, ils doivent des excuses publiques aux Béninois ».

Car, « les réformes qu’ils ont faites, ces réformes n’ont conduit qu’à des situations dramatiques ». Curieusement et peut-être sûr de ce qu’il dit, le Professeur estimera qu’il n’exagère en rien.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook