Bénin

Aïvo : une Fondation exige sa libération, lire son communiqué

L’investigateur 28/04/2021 à 18:55

En garde à vue le jeudi 15 avril 2021, puis placé sous mandat de dépôt le vendredi 16, le Professeur Joël Aïvo reçoit des soutiens d’un peu partout. Sa libération est exigée.

En effet, après l’Association sénégalaise de droit constitutionnel (ASDC) et l’Institut pour la démocratie, la gouvernance, la paix et le développement en Afrique (IDGPA), LA Fondation René Cassin se met dans la danse. Par le biais d’un communiqué rendu public, elle souhaite sa libération dans l’immédiat.

En détention provisoire à la prison civile de Cotonou, Joël Aïvo, candidat recalé à la présidentielle du dimanche 11 avril, est inculpé pour « atteinte à la sûreté de l’Etat et blanchiment de capitaux ».

Voici le communiqué



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook