Actualité

Ajavon : le gouvernement se penche sur son retour et les autres exilés

L’investigateur 24/03/2021 à 21:42

Le débat sur le retour au Bénin de certaines personnalités qui ont maille à partir avec la justice refait surface et à juste titre.

Après le retour au bercail du Colonel Pascal Tawès et Bertin Koovi, beaucoup de demandent si les autres à savoir : Sébastien Ajavon, Valentin Djènontin et Cie peuvent eux aussi, rentrer ? A cette question, le ministre Alain Orounla de la communication de la poste et porte-parole du gouvernement a apporte une clarification.

Lire aussi : Bénin  : une mère de 04 enfants se donne la mort par pendaison Sabi Sidi Orou, conseiller communal de Kalalé a tiré sa révérence

Pour le ministre, le Benin est un pays de liberté ou chaque citoyen dispose de son agenda comme il le veut et le pense. Seulement, nuance-t-il, "A cette liberté fondamentale qui est garantie par la Constitution, celle d’aller en villégiature parce que l’on craint ce qui n’existe pas et surtout celle de revenir. Le Bénin a toujours été une terre hospitalière pour les étrangers et à fortiori pour ses ressortissants », a déclaré Alain Orounla. S’agissant du cas de Pascal Tawès et Bertin Koovi, l’ancien avocat y voit une « preuve supplémentaire de ce que les gens se font plus de frayeur qu’il n’y a véritablement de menaces sur leur liberté qui n’a jamais été entravée si ce n’est que ces personnes craignaient d’avoir à rendre des comptes de leur gestion ou de difficultés dans lesquelles ils se sont mis par rapport à la justice ».
Rappelons que le ministre s’est prononcé sur le dossier ce mercredi à l’issue du conseil hebdomadaire des ministres.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook