Actualité

BR : il n’y a pas eu 400 démissions, une précision du Collectif des conseillers communaux du Plateau

L’investigateur 9/07/2021 à 06:57

La campagne médiatique liée aux supposées démissions des membres fondateurs dont le Bloc Républicain (BR) fait l’objet est contraire à la réalité sur le terrain. C’est ce qu’a prouvé ce jeudi 08 juillet 2021, à travers une conférence de presse qui s’est déroulée à l’arrondissement central de Pobè, un Collectif des conseillers communaux du Plateau, membres du parti.

« Notre parti, le Bloc Républicain, fait depuis quelques temps l’objet d’une campagne médiatique tendant à faire croire à un départ massif de ses membres fondateurs les plus influents, surtout ceux originaires du département du Plateau. », dénonce le Collectif des Conseillers communaux du Plateau face aux médias. Ceci pour mettre en garde contre l’intoxication et autres publications diffusées sur les réseaux sociaux, tendant à faire croire à l’opinion qu’il y a eu des milliers de démissions au sein du parti dirigé par le ministre Abdoulaye Bio Tchané.
« Face à cette communication intempestive qui n’a que trop durer et qui est aux antipodes de la réalité du terrain dans le Plateau, nous, conseillers communaux du Bloc Républicain des 21ème et 22ème circonscriptions électorales, avons décidé de donner enfin de la voix pour rétablir la vérité au sein de l’opinion », a déclaré le Porte-Parole du Collectif Clotaire Olihidé.

Quid des chiffres inventés ventilés sur les réseaux sociaux

Selon la déclaration du Collectif des Conseillers communaux, ceux qui tirent la ficelle dans l’ombre et qui souhaitent l’implosion du parti n’ont fait qu’inventer à tour de bras, des chiffres tronqués. C’est le cas des 400 membres fondateurs démissionnaires, divulgués sur les réseaux sociaux alors qu’il n’y a eu que moins d’une soixantaine, selon les statistiques obtenues dans la base de données du parti. « … il y aurait environ 400 supposés membres fondateurs démissionnaires du parti. Après vérification dans la base de données, il apparaît que seuls 58 sont en réalité membres fondateurs du parti. Le reste sont des membres fictifs ou même des effets d’annonce. », a clarifié le porte-parole du Collectif, Clotaire Olihidé.

Il a attesté d’ailleurs que le parti se porte à merveille. Ce qui se ressent à travers la mise en place des structures de base, lancée à travers une Décision N°2021-021/BR/BEN/SGN/SGIC/SAP/SA portant reprise du processus d’installation des structures définitives du Bloc Républicain. Une décision signée du Secrétaire Général National Andoulaye Bio Tchané, en début de ce mois de juillet. En son article 19, elle autorise le Secrétaire Général en charge des élections ainsi que le Secrétaire Administratif permanent à veiller chacun en ce qui le concerne, à son application.

En gros le Bloc Républicain n’a aucun souci, mais ce sont plutôt des individus sanctionnés pour avoir transgressé les textes ; qui usent de leurs derniers soubresauts, faisant croire à l’opinion que le parti tangue.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook