Bénin

Bada : voici ses avocats dans l’affaire 39 hectares, les 29 personnes poursuivies

L’investigateur 5/07/2021 à 18:46

Demain, l’ancien maire de la commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada et ses co-accusés seront devant le juge de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Ceci, dans le cadre de leur procès relatif à l’affaire d’expropriation dite « affaire 39 hectares ».

Poursuivies entre autres pour « escroquerie, association de malfaiteurs, faux et usage de faux, complicité de faux abus de fonction », les 29 personnes impliquées dans le dossier 39 hectares dans la commune d’Abomey-Calavi, seront entendues par les juges à la CRIET demain. Selon les informations de Frissons Radio, 19 personnes sont prison et 10 poursuivies sans mandat de dépôt. Leur dossier a été renvoyé à la CRIET parce que le tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi a estimé qu’il s’agit d’un dossier de flagrant délit, des faits de corruption, d’abus de fonctions et pour cela, s’est déclaré incompétent.

Lire aussi : Affaire 39 hectares à Abomey-Calavi : la date du procès à nouveau fixée

L’ancien maire Georges Bada, sera défendu par les avocats Philbert Béhanzin et Théodore Zinflou. Mais il se présentera pas seul demain à 08 heures 30 minutes. Il sera en compagnie d’autres cadres de la commune, détenus dans le même dossier tels que les chefs d’arrondissement central de la commune Hounsou Bernard et son homologue de Hêvié Patrice Hounyéva ; Appolinaire Hounguè d’Akassato ; les anciens adjoints au maire Victor Adimi et Julien Hounfo ; le géomètre Briac Kossougbéto ; l’ancien secrétaire général de la mairie d’Abomey-Calavi Sébastien Kinssiklounon ; le Directeur de l’aménagement et de l’urbanisme de la ville d’Abomey-Calavi (DAU), Gélase Hounguè ; Hounmavo Désiré ; Zouffa Zachée ; Richard Gnansounou ; Daniel Lantokpodé et de M. Zanmènou etc.

Lire aussi : Stade Général Mathieu KÉRÉKOU : ce qu’a coûté la réhabilitation du joyau livré au Bénin

En prison depuis le 7 décembre 2020, l’ancien député de la Renaissance du Bénin et ses co-accusés étaient au tribunal d’Abomey-Calavi les 15 et 22 janvier 2021. Puis après le 5 février 2021, où leur demande de mise en liberté provisoire a été rejetée.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook