Bénin

Batamoussi, le juge démissionnaire de la Criet et sa famille reconnus exilés politiques

Bénédicte BANKOLE 17/08/2021 à 21:37

Le juge Essowé Batamoussi, démissionnaire de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a été reconnu comme réfugié politique sur le territoire français avec sa femme et ses 4 enfants.

Parti en exil en France après sa démission de la Criet, le magistrat Batamoussi est accepté dans ce pays. Selon le Béninois Libéré, depuis le vendredi 13 Août 2021, sa demande d’exil a été acceptée par le gouvernement français de même que celles de sa femme et ses quatre enfants. Ainsi par cet acte, le juge Batamoussi vient d’être considéré comme un exilé politique en France avec tous les avantages afférents.

| Lire aussi : Côte d’Ivoire : les autorités confirment la présence d’un premier cas du virus Ebola signalé

Signalons que le ministre de la justice du Bénin avait déclaré dans les médias locaux que le magistrat Batamoussi est inconnu à la Criet et qu’il ne le connaissait pas comme juge de cette cour.

| Lire aussi : Abomey-Calavi : l’imam de la mosquée centrale tacle le préfet du Littoral, Alain orounla

Pour rappel, selon les déclarations du concerné dans les médias, il a démissionné de la Criet courant mois d’Avril 2021 parce qu’il estime être sous pression des politiques comme certains de ses collègues.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook