Actualité

Bénin : 17 revendications de la FéSEN-CSTB adressées aux ministres en charge de l’éducation

L’investigateur 9/02/2024 à 19:02

En Assemblée générale dans les 12 départements du Bénin du 13 au 28 janvier 2024, la Fédération des Syndicats de l’Education Nationale (FéSEN CSTB) y est sortie avec les bras chargés de revendications qu’elle a déposées aux ministres des enseignements maternel et primaire (MEMP), de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle (MESTFP) et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS). C’était le 7 février dernier.

Des revendications d’ordre général de la (FESEN/CSTB), ont été déposées et adressées aux trois ministres en charge du secteur de l’éducation au Bénin. Entre autres,
1-La diminution des taxes et impôts qui réduisent le pouvoir d’achat des enseignants ;

2-La dotation des écoles, lycées, collèges et universités publics en infrastructures adéquates

3-La réintégration des AME radiés pour avoir revendiqué de meilleures conditions de vie ;

4-Le reversement de tous les AME en Agents Contractuels du Droit Public de l’Etat (ACDPE) ;

5-Le recrutement en nombre suffisant des enseignants qualifiés et du personnel d’encadrement et de contrôle au profit des écoles et universités ;

6-La prise de l’arrêté de mise en formation professionnelle des enseignants ayant droit ;

7-L’application du décret 2021-641 du 24 novembre 2021 portant règles de coordination des régimes de retraite de la CNSS et du FNRB pour l’arrêt des prélèvements sur les salaires pour validation des services auxiliaires qui continuent malheureusement jusqu’à la pension des agents admis à la retraite ;

8-La construction, la réhabilitation et l’équipement des salles de cours, de laboratoires, de bibliothèques et d’amphithéâtres dans nos universités, écoles, lycées et collèges publics ;

9-L’application effective du ratio élèves-enseignants ;

10-La parution automatique et à bonne date des actes de reclassement/avancement avec jouissance immédiate de leurs effets financiers ;

11-La reconstitution de carrière aux enseignants ACE 2008 réintégrés dans la fonction publique ;

12-La jouissance de la prime unique de première installation par les enseignants de la promotion 2014 et 2016 et la prise en compte des quatre années de CDD dans le reclassement ;

13-La levée des entraves qui empêchent les ACDPE de passer les concours professionnels ;

14-Le paiement en bloque des primes de rentrée et le paiement immédiat des enseignants omis ou dont les primes sont virées dans une autre structure financière ;

15-La reprise des visites médicales périodique et mise en place d’un mécanisme de prise en charge ;

16-La tenue effective des élections professionnelles sectorielles au MEMP et MESTFP dans la transparence totale à travers le vote manuel ;

17-Le retour du reversement des ACDPE en FE après l’obtention des diplômes professionnels ou de la signature du contrat CDI.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook