Assemblée nationale

Bénin : Après les « députés mangeurs d’arachide », voici les « députés boxeurs »

L’investigateur 19/05/2020 à 07:55

En dehors des fraudes et incidents qui ont émaillé le vote de ce dimanche 17 mai 2020, une scène cocasse s’est également produite et alimente la toile.

Dans le département du Littoral, 3ème arrondissement de Cotonou, une députée à l’Assemblée nationale s’est offerte en spectacle. En effet, filmée dans une vidéo publiée par le média en ligne Gbétché Web Tv, on la retrouve avec son garde-corps en train de vouloir se crêper le chignon avec des agents de la police républicaine. Selon les faits rapportés par un témoin de la scène, la parlementaire sillonnait les salles de classe de l’EPP Adogléta. Un fait qui en réalité, perturbait le déroulement paisible du vote quand les forces de sécurité l’ont rappelée à l’ordre.

Lire aussi : Bénin : La lutte contre la corruption est-elle toujours à double vitesse malgré la convocation du député Atchawé ?

Au lieu de se ranger et donner le bon exemple au bas peuple, elle s’est emportée. Ses cris stridents dans la vidéo laissent entendre : « Lui il s’est jeté sur moi, toi tu t’es jeté sur moi. « Djimanplon » ( insulte)… Lui là ; l’obèse qui est policier là, il m’a filmé… », criait-elle. Mais par la suite, elle a été calmée. Or en principe, une personnalité de son acabit devrait en de pareille occasion, maitrisée ses nerfs. Mais contre toute attente elle a réagi et cela est devenu viral au regard de la vidéo qui circule sur la toile.
Auparavant, on avait affaire aux députés mangeurs d’arachides et tamtameurs, mais désormais c’est l’époque « des députés boxeurs »



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook