Actualité

Bénin : Controverse autour de la mort d'un chasseur qui a tué un varan

L’investigateur 9/10/2021 à 11:41

Un chasseur décède après avoir abattu un varan dans la commune de Copargo, située à plus à plus de 470 km de Cotonou. Pire il n’a même pas eu l’opportunité de goutter à la sauce de l’animal.

Il s’agit d’un varan qui s’est introduit dans les maisons, selon les informations de La Nation. Après l’avoir abattu en effet, le chasseur est lui-même passé de vie à trépas. « Le chasseur qui s’est rendu au marché pour acheter des moutons, à 25 km de Copargo, est tombé en syncope. De Copargo, il a été évacué sur Natitingou, puis Tanguiéta par la suite. Il serait mort d’une paralysie faciale », rapporte le quotidien du service public.

| Lire aussi : Bénin : des présumés cybercriminels mis aux arrêts dans un arrondissement d’Abomey

Une fois introduit dans les maisons, l’animal a occasionné par peur, des bousculades et c’est suite à cela que le jeune chasseur a décidé de le tuer.
Mais sur une radio de la place, son frère est intervenu pour battre en brèche la thèse selon laquelle le chasseur serait des causes liées à l’élimination du varan.

| Lire aussi : Profanation de tombes : ils ont été arrêtés avec un sac rempli de crânes et d’organes humains

De son nom scientifique varanus, le varan a un reptile dont la taille qui varie selon les espèces. Le plus grand est celui de Komodo qui peut atteindre 3 m de long. Au Bénin, on retrouve deux espèces de varan. Il s’agit des espèces V. niloticus et V. exanthematicus, rapporte Bénin Web Tv.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook