Présidentielle 2021

Bénin : Galiou Soglo se prononce sur la réélection du président Talon

L’investigateur 15/04/2021 à 12:15

Revenu au bercail après un séjour de quelques semaines en France où il a subi une opération, l’ancien ministre des sports, Galiou Soglo s’est prononcé sur la réélection du président Patrice Talon.

C’est à la faveur d’une interview accordée au média en ligne africaxo, ce mercredi 14 avril 2021 que Galiou Soglo, fils de l’ancien président Nicéphore Solgo, y est allé de son commentaire sur la réélection de Patrice Talon. Au sujet de son appréciation sur cette réélection du président de la République, l’ancien ministre de Boni Yayi a ironisé : « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ». Dans la même logique, l’ancien président du club de football dans l’Atlantique, les Requins FC dira qu’il n’y a pas eu de compétition.

Très remonté contre les autorités de Cotonou, Galiou Soglo victime d’une agression à balles réelles le vendredi 05 février dans la commune d’Abomey-Calavi est toujours vent debout contre la modification de la loi fondamentale du 11 décembre 90. Pour preuve, lors du dépôt de son dossier dans le cadre de l’élection du 11 avril dernier, il n’a daigné faire foi à cette constitution révisée. Son dossier ne contenait ni de « parrainages », encore moins de colistier comme l’exige la nouvelle constitution. Ce qui d’ailleurs a valu son rejet.

Saisine de la Cour constitutionnelle sans effets

Mais l’ex-ministre de la culture saisira la Cour constitutionnelle à l’effet de constater la violation de la constitution de 90 par la commission électorale nationale autonome (CENA). Dans son verdict, il sera débouté par les sages de la Cour constitutionnelle.
En somme, Galiou Soglo arguant de tout ce qui s’était passé dans la perspective de l’élection et surtout au regard du rejet des 17 candidatures, il se permet ce luxe et remet en cause, le titre du compétiteur-né dont s’est affublé le président Patrice Talon.

« Où est passé le compétiteur soi-disant qui était né ? », s’est interrogé Galiou Soglo sur la réélection de Talon, au cours de l’entretien.
Rappelons qu’au terme de la compétition, le duo Talon-Talata est en tête, selon les grandes tendances de la CENA avec 86,37% des suffrages exprimés.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook