Présidentielle 2021

Bénin : Mme Akpaki diagnostique 04 piliers de sa démocratie et appelle au consensus

L’investigateur 19/12/2020 à 19:36

Dans une publication sur sa tribune, Madame Julia Akpaki, membre fondateur du parti, Les Démocrates pense que la ‘’démocratie’’ béninoise est à la croisée des chemins. Pour relever la pente, elle demande un sursaut de tout le monde, opposants et mouvanciers, sans exception.

Il est vrai que les élections présidentielles de l’année prochaine focalisent les attentions. Mais aussi, les opposants pensent à tort ou à raison que la démocratie béninoise est entre parenthèses. La preuve, ils n’ont de cesse de réclamer son "retour", allusion faite à l’ancienne constitution. « La maison Bénin s’est complètement écroulée et il est impérieux de le redresser », a déclaré sur sa tribune, Madame Julia Akpaki, membre fondateur du parti, Les Démocrates.

A en croire la secrétaire adjoint aux affaires féminines du parti proche de l’ancien président Boni Yayi, il faut « ... lui revêtir ses valeurs fondamentales ; gages d’un réel développement et du mieux-être pour Tous. »

Selon sa déclaration, ses valeurs, pilier fondamental de la démocratie béninoise sont entre autres la paix, l’unité nationale, la culture du consensus et le dialogue national.

Lire aussi : Missèbo  : un homme en possession de 3,8 millions de faux billets et son cambiste arrêtés

Abondant sans doute dans le même sens que ses pairs, elle invite au diagnostic du chemin parcouru, histoire de déceler les « dérapages » et au besoin faire le deuil de ce qui oppose les Béninois.

Seule possibilité pour que le peuple reprenne le pouvoir en tant que souverain.
Un cliché sombre que présente la secrétaire aux affaires féminines et sociales du parti Les démocrates, trente ans après l’avènement de la démocratie au Bénin. Une manière de plus pour elle, de jeter une pierre dans le jardin des députés de la 8ème législature, qui en 2019, ont adopté une nouvelle constitution pour le Bénin. Ce que dénonce, l’opposition dans sa majorité, surtout l’instauration du système de parrainage.

Pour finir, Madame Julia Akpiki souhaite un engagement de tous pour des présidentielles consensuelles.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook